Après une petite pause d'une semaine pour laisser passer cette canicule qui n'en finit pas, on repart pour une sélection ciné comprenant au moins deux films bien légers bien dans l'air du temps, et un documentaire plus sombre, sur une star météorite du XXième siècle :

1.Amy

amy_1957588b

Le pitch :

Dotée d’un talent unique au sein de sa génération, Amy Winehouse a immédiatement capté l’attention du monde entier. Authentique artiste jazz, elle se servait de ses dons pour l’écriture et l’interprétation afin d’analyser ses propres failles.  Cette combinaison de sincérité à l’état brut et de talent ont donné vie à certaines des chansons les plus populaires de notre époque.

Pourquoi je veux y aller :

- parce qu'avec les propres mots d’Amy Winehouse et des images inédites, Asif Kapadia (auteur notamment du beau documentaire sur Ayrton Senna), nous raconte l’histoire de cette incroyable artiste, récompensée par six Grammy Awards, dont le décès avait choqué tout le monde, moi y compris.

- parce que présenté hors compétition au festival de Cannes 2015, ce documentaire bouleversant, a reçu un bel accueil;

- parce que deux ans ont été nécessaires au réalisateur britannique Asif Kapadia pour que les proches de la star et sa famille acceptent de témoigner.  afin de réhabiliter l'image d'une star trop vite rabaissée  une image de junkie destroy.

 AMY le documentaire sur Amy Winehouse [Bande annonce]

  2. Les minions

minions

Le pitch :

L'histoire des Minions nous vient de la nuit des temps. À l'origine, de simples organismes monocellulaires de couleur jaune, les Minions ont évolué au cours des âges au service de maîtres plus abjects les uns que les autres. Les disparitions répétitives de ceux-ci, des tyrannosaures à Napoléon, ont plongé les Minions dans une profonde dépression.

Mais l'un d'eux, prénommé Kevin, a une idée. Flanqué de Stuart, l'adolescent rebelle et de l'adorable petit Bob, Kevin part à la recherche d'un nouveau patron malfaisant pour guider les siens.

 Nos trois Minions se lancent dans un palpitant voyage qui va les conduire à leur nouveau maître... qui s'avère être une maîtresse : Scarlet Overkill la première super-méchante de l'histoire. De l'Antarctique au New York des années 60, nos trois compères arrivent finalement à Londres, à l'apogée des mods, où ils vont devoir faire face à la plus terrible menace de leur existence : l'annihilation de leur espèce.

 Notre avis :

- parce qu'une fois vu Vice Versa- et également le petit prince qui sort le 29 juillet mais vu en avant première, il n'y a plus beaucoup de grands films familiaux prévus cet été et aller voir sur grand écran les aventures des  créatures cultes de la saga Moi Moche et Méchant  semble donc être un passage obligé pour occuper sa progéniture

- parce qu'à priori Les Minions demeure un bel exemple de spectacle familial au niveau de lecture satisfaisant pour toute la famille, avec une  bonne humeur constante tout au long d’un spectacle qui refuse de se prendre au sérieux.  et qui devrait être plus réussi, on l''espère que des  Pingouins de Madagascar, autre spin-off  récent.

LES MINIONS Bande Annonce Francaise (VF Officielle)

3. Daddy cool

Le pitch :

Entre fous rires et crises de larmes Cameron Stuart ne sait plus où donner de la tête.
  
 Diagnostiqué bi-polaire, Cameron suit un traitement dans le but de reconquérir sa femme Maggie et de réintégrer le cocon familial qu’il forme avec leurs deux filles.

Pourquoi je veux y aller :

- PARCE que présenté en premièr lors du dernier festival de Deauville 2014, ce premier film de Maya Forbes, "Infinitely Polar Bears" se présente comme un feel good movie  centré autour d'un personnage père, délirant, extravagant, aussi gamin que le Robin Williams de Madame Doubtfire, qui anime le film d'un souffle burlesque, clownesque et hors du temps.

- parce que le trop rare et toujours génial Mark Ruffalo était l'été dernier la vedette d'un excellent New York melody et on espére qu'il renouvelle la passe de deux avec ce film.

DADDY COOL - Bande-annonce officielle - Au cinéma le 8 juillet 2015