the voices

Après vous avoir parlé des grandes grandes vacances en début d’après midi, voici encore une sortie DVD chez France TV Distribution le 22.juillet dernier, à savoir The Voices, le dernier long-métrage de Marjane Satrapi.

Nous avions chroniqué le film à sa sortie, une chronique alors vraiment mitigée, mais c’était Michel qui s’était chargée de la chronique car je n’avais pu le voir en salles dans les temps impartis.

J’ai pu enfin le voir lors de sa sortie DVD et une fois de plus ce film est la preuve qu’on a du mal à avoir des  gouts cinématographiques en commun Michel et moi tant ce The voices a été pour moi une excellente surprise qui parvient largement ce pari assez casse gueule sur le papier de marier film d’horreur et comédie rose bonbon

S’appuyant  sur un scénario  assez barré  de Michael R. Perry,  La dessinatrice de  BD et  réalisatrice notamment de "Persépolis" nous propose un beau avec pas mal d’audace et d’inventivité.

 Ryan Reynolds en shzichophrène qui ne s'assume pas  est littéralement  bluffant en nous offrant une de ses  meilleure performance au cinéma, en y assurant un  doublage parfait avec "la voix" d'un chien pour la bonne conscience, et la mauvaise conscience avec ce Monsieur Moustache ( très actif sur les réseaux sociaux, c’est le chat qui twitte le plus au monde) particulièrement hilarant et jouissif, tant il incarne parfaitement  la froideur et l’intelligence des félins.

Si tout ne fonctionne pas parfaitement ( certains passages sont trop outrés ou pas assez terrifiants),  ce mélange entre le film macabre des années 80 et les belles comédies acidulées est globalement bien maitrisé, et surtout les décors et la mise en scène sont particulièrement soignés et trranche avec la production américaine contemporaine. Du bel ouvrage pour un beau retour en forme de Madame Satrapi!!

"The Voices" de Marjane Satrapi - Bande annonce

 En plus du film, le DVD nous propose en bonus une série de petites interviews de la cinéaste Marjane Sartrapi ainsi que des acteurs  Ryan Reynolds, Gemma Arterton, et Anna Kendrick qui nous parlent de la genèse du projet leur engagement sur ce projet, et de leur personnages  rôles et de la réalisatrice.  Rien de bien original mais intéressant si on a aimé le film..