arsene lupin

Dans la foulée de mon récent voyage à Étretat dans les traces de Maurice Leblanc, l’auteur célébrissisime d’Arsène Lupin j’ai eu envie de lire cette nouvelle vie d’Arsène Lupin qu’Adrien Goetz se propose de reprendre.

 Dans la même journée, le jeune Paul Beuthrelet, biochimiste surdoué voit se présenter à lui un vieux monsieur qui doit avoir bien connu sur son grand père et s’appeler Arsène Lupin, et une grande et belle jeune femme, sosie de Fanny ardant se propose de financier ses recherches sur des molécules mutantes dans la régénération cellulaire. C’est beaucoup dans une seule journée pour un jeune homme de 25 ans, non,

 

leblanc2

L'idée de départ ne manque pas d'audace et de panache mais le résultat déçoit largement : Adrien Goetz, le père de Pénélope et ses nombreuses intrigues force un peu trop sur une légèreté qui sonne pas toujours très juste, et le roman, multipliant les différentes intrigues, i peine à convaincre sur la longueur.

 Cela dit, le roman reste distrayant et sympathique et surtout donne envie de relire Maurice Leblanc, ce qui n’est déjà pas si mal, n’est ce pas ?