les-betisesUne fois n'est pas coutume j'ai réussi à voir la semaine du 22 juillet les trois films que j'avais choisi dans ma sélection du jour.

J'ai ainsi pu vérifier que mon classement, souvent liée à ma préférence du moment, ne tenait pas puisque c'est le film classé en troisième position, à savoir la comédie qui me parraissait la plus légère et la moins profonde des trois que j'ai nettement préféré du lot.

En effet, si LES BETISES n'est pas un immense film loin de là (ce qui prouvent que les films qui sortent en été sont loin d'être les meilleurs), cette comédie burlesque des sœurs Philippon offre un charme et un plaisir assez regénérant qui fait du bien pour cet été .

Le personnage central, anti héros particulièrement lunaire etmaladroit,qui part à la recherche de sa mère biologique, pour finalement débarquer en pleine fête familiale, renvoie évidemment aux traditions du film burlesque de Tati à Blake Edwards, en passant évidemment, référence plus populaire, par le Pierre Richard de ses débuts.

LesBetises-1

En tenant le pari de ressusciter cet humour burlesque, si particulier , décalé et délicat, le film navigue sur un équilibre précaire qui n'est pas tenu forcément tout le long du film ( il y a quelques baisses de rythme et un tempo des gags pas toujours bien dosé) mais on aime le fait que les cinéastes Rose et Alice Philippon deux diplômées en cinéma (Alice de l’ENS Louis-Lumière en photographie, Rose du département scénario de la Fémis), ont judicieusement fondent leur histoire sur un sujet sociétal, celui d'un enfant né sous x et adopté à la naissance et qui, trente cinq ans plus tard, se met en quête de sa mère biologique, pour aller sur des bases d'un cinéma plus poétique et burlesque .

Et le film distille de jolies idées de scénario ( le hoquet de la jeune serveuse qui s'arrête des qu'elle rencontre le héros, la belle réochestration du morceau qui donne son titre au film) qui sont à saluer dans la pauvreté ambiante de la comédie francaise actuelle.

Comédie qui fonctionne en jouant sur la série d’imprévus qui viendront faire dérailler une fête d'anniversaire, ces BETISES qui affiche une bonne humeur et un charme communicatifs, aurait mérité d'être plus vu en cet été où le cinéma français s'est fait complètement manger par les grosses productions américaines.

Bande-annonce : Les Bêtises - Teaser