ecole

Déjà un mois que la rentrée a eu lieu, il serait plus que temps de parler des livres jeunesse qui apportent le thème de l’école !

Et comme la production est particulièrement prolixe cette année encore, le billet ne contiendra, une fois n'est pas coutume que de courtes chroniques, afin de traiter le plus d'ouvrages possibles:

1.Un loup dans l’école – Quitterie Simon et Florence Langlois, milan poche (6-7 ans)

jeunesse ecole 2

 

Pas vraiment un livre pour préparer la rentrée mais plutôt une histoire qui a comme cadre l’école et précisément le CP. L’intrigue classique du loup qui veut dévorer les sept petits chevreaux est détournée de manière comique et voici notre loup réprimandée par la maitresse lapin puis soignée par la directrice poule. A la fin les mots les plus compliquées sont expliqués. Une bonne manière de commencer à lire tout en s’amusant.

2.Nultiplications de Stéphanie Blake –Ecole des Loisirs

Oh voilà un sujet qui m’intéresse parce que les multiplications à la maison quel casse-tête pour le fiston. Il les apprend puis les oublie aussitôt. En chantant, avec des cartes de magie, écrites sur son tableau, autant vous dire qu’on a déjà essayé bien des façons pour qu’elles restent gravées mais elles finissent toujours par s’envoler. Stéphanie Blake ne donne pas ici la méthode miracle pour apprendre ses tables de multiplications (mais la 4ème de couverture les rappelle toutes) mais nous montre son fameux Simon en prise avec elles …une façon de dédramatiser, de dire à l’enfant qu’il n’est pas tout seul dans ce cas (il va même finir par découvrir que certains de ses copains ont aussi des oublis) et qu’il faut parfois un peu plus de temps pour faire sien certains apprentissages.

3.L’école racontée aux enfants par Philippe Godard – Martinière Jeunesse

jeunesse ecole 1

 Ce documentaire propose une découverte des écoles à travers les époques du temps de la préhistoire au Moyen âge, de la République à aujourd’hui. A quoi ressemblaient les professeurs avant ? Maîtres en Chine, philosophe il y a 2400 ans à Athènes en Grèce. Qui a le droit à l’éducation sous la Rome antique ?  Charlemagne a-t-il réellement inventé l’école comme le dit la chanson ? Qu’apprend-t-on au fils d’un Roi ? Comment l’école est devenue laïque et gratuite ? Qu’est ce que l’éducation nouvelle ? Pour ou contre l’uniforme ? Autant de questions et bien d’autres richement illustrés de tableaux et de photos.

4.Chouette je lis tout seul – Susie Morgenstein, Delphine Mach, Christine Roussey, éditions de la Martinière jeunesse

Coffret qui comprend 1 livre avec 7 histoires, 1 guide de lecture, 2 planches d’autocollants et 3 marque pages.

Ma fille est rentrée cette année au CP et est donc en plein apprentissage de la lecture. Elle passe son temps à essayer de déchiffrer les panneaux, les étiquettes et est très demandeuse. Etant donné le titre du livre, j’imaginais plus qu’il accompagnait les petits lecteurs dans leurs premiers pas (en sachant que les méthodes varient d’une maitresse à l’autre et que j’essaie de ne pas embrouiller ma fille en lui expliquant les choses différemment de ce qu’elle voit en classe). En fait ici il faut déjà maitriser un peu la lecture pour pouvoir lire des phrases plutôt longues (à moins que cela soit destiné à être lu en compagnie d’un parent). Le petit cahier « lire c’est magique » décortique tout le plaisir qu’on peut avoir à lire,  tous les endroits où l’on peut lire, donne des tuyaux pour aimer lire puis propose des jeux et des questions par rapport aux histoires que contient le coffret.
Bref c’est encore un peu prématuré pour ma fille mais je le garde précieusement pour dans quelques mois.

5.Les chemins de l’école, les livres de la série, Nathan, à partir de 8 ans.

chemins

 Un peu moins didactique, mais toujours avec la même volonté de mettre en perspective l’école en montrant ici aux enfants comment se passe la scolarité dans d’autres pays que la France.  Chaque volume de cette série braque son projecteur sur un enfant et son environnement et raconte les péripéties qu’il traverse pour pouvoir accéder au savoir. Ani, 12 ans, par exemple, vit en Malaisie et il doit traverser tous les jours à la rame, sur son petit canoë la mer, pour se rendre à l’école. Devi, 13 ans, vit en Inde et doit marcher longtemps, traverser deux rivières tous les matins.
Mes enfants avaient beaucoup aimé le film Les chemins de l’école et avaient pris conscience de la chance qu’ils ont de vivre dans un milieu où ils sont protégés, chouchoutés. Ces petits livres sont un bon moyen de continuer à accompagner l’aventure de ses enfants à travers le monde.

6.Tout ce qu’une maitresse ne dira jamais – Noé Carlain et Ronan Badel, éditions l’élan vert

maitresse

 

 Les enfants avaient beaucoup aimé sur le même principe tout ce qu’une maman ne dira jamais. Pour une fois que la maitresse se lâche, ils en redemandent. Parlez plus fort, peignez directement sur votre table, pas de maths aujourd’hui c’est trop dur, laissez le dormir contre le tableau, demain journée pyjama…chaque page met en scène la transgression d’une des règles de la classe …bref comme les autres livres de la sélection, voilà une façon amusante de dédramatiser l’école !