the duke

L’amour du beau, la beauté de l’étrange : THE DUKE OF BURGUNDY qui est sorti en DVD chez Wild Side le mercredi 28 octobre dernier  est il faut le reconnaitre  un vrai ravissement pour les yeux

Il faut dire que ce long métrage est l'oeuvre de Peter Strickland, styliste du cinéma anglais, dont l'univers est assez proche de celui de Peter Greenaway, et  qui nous avait déjà offert une oeuvre assez fascinante il y a quelques années, avec Berberian sound studio. , à mi chemin entre le film d'horreur et le conte métaphysique.

Rebelote avec The Duke of Burgundy nouvelle expérience sensorielle étrange  et qui pourrait bien hypnotiser ceux qui voudront bien s'y laisser prendre et qui ont préféreront les expériences visuelles et sensorielles au scénario bien ficelé. Sur un thème proche, la secrétaire avec James Spader était plus incarné et émouvant.

Afficher l'image d'origine

Description d'une relation SM et fétichiste qui repète les mêmes scènes de domination soumission avec juste des détails qui changent, le procédé intrigue,  avant d' atteindre  ses limites tant  malheureusement, le film tourne assez rapidement en rond.

 Mais il n'en demeure pas moins que Peter Strickland reste un styliste hors pair et que cette relecture assumée des films de genre de l'époque victorienne des années 60-70, notamment le cinéma de  Jess Franco (Venus in furs ; Succubus), à la sauce contemporaine, est une oeuvre esthétique et manipulatrice assez puissante , qui pourra tout autant fasciner qu'énerver les spectateurs en quête de scénario plus carré.

The Duke Of Burgundy | Clip | Film4

En Bonus d'une belle édition combo Blu Ray/DVD :  le clip de Cat’s Eye, le groupe à l'origine de la très belle bande sonore  et de longues scènes coupées, accompagnées de panneaux explicatifs.