Quelques petits conseils de cadeaux pour les fêtes à offrir aux professeurs de français et autres grands défenseurs de la langue française ( vous savez ceux qui envoient des longs courriers aux journaux pour leur signaler une faute d'accord du passé du subjonctif dans un de leur vieux article)....

1.Les plus jolies fautes de français de nos grands écrivains   Anne Boquel   Etienne Kern

plusjoilesfautes

 

….Règle 3 : Accorder l’adjectif.  4 : accorder le déterminant. 5 : accorder le verbe. 6 : redouter l’accord du participe. 7 : respecter l’emploi des modes et des temps….. 10 : éviter les pléonasmes et autres redondances. 11 : ne pas torturer la syntaxe. 12 : de l’importance de se relire, mais aussi règle 16 : oser la faute….

OUI ! Ils sont comme nous, enfin du moins comme moi, ils en font tous, même les plus grands et les plus érudits. Ils en font des énormes, des impardonnables, des magnifiques, des futiles, des flamboyantes, des toutes petites ou  d’étourderie. Anne Bocquel et Etienne Kern ont ressemblés les plus jolies fautes de français de nos grands écrivains et ils sont tous là : Voltaire, Lamartine, Balzac, Hugo, Stendhal, Chateaubriand, Zola, Rimbaud, Proust, Gide, Claudel, Camus, Mauriac, Céline et les autres, ils en ont tous fait. Alors ce soir, chers lecteurs, un peu d’indulgence lorsque vous surveillerez les devoirs de vos petits frères.

« Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Et nos amours

Faut-il qu’il m’en souvienne

Et la joie venait toujours après la peine »

Une jolie faute d’accord se cache dans cette strophe sauras-tu la retrouver ?

A glisser sous le sapin pour déculpabiliser l’enfant que nous sommes encore, car il faut aussi, règle 15 : savoir rire de la faute et surtout, règle 17 : écrire avec son cœur…..   

2. Insultes à travers le monde : comment insulter son prochain en plus de 200 langues

insultes

 

On vous traite de tous les noms d'oiseaux et vous ne comprenez pas un traître mot. Il faut dire que vous êtes au Pérou et n'avez pas pris ce guide - dommage ! Retrouvez les insultes incontournables dans toutes les langues, mais aussi les expressions spécifiques à chacune, afin de connaître le langage adéquat en toute circonstance. Insulter est un art que l'on peut manier dans toutes les langues, mais qui, c'est incontestable, ne se pratique pas avec tout le monde. Vous allez découvrir ici, un florilège des insultes de plusieurs pays du globe et apprendre à les prononcer. Au risque d'en choquer certains, le but du jeu est évidemment de provoquer un grand éclat de rire en faisant au passage un joli doigt d'honneur au politiquement correct.

 En Russe Perestan dedushkin huy sasat Arrête de sucer des grands-pères En Mexicain Coges delfinos Tu baises des dauphins En Espagnol (Argentine) Choripán con bigote Bite (littéralement saucisse à moustache) En Italien Cagati in mano e prenditi a schiaffi Chie dans tes mains et gifle-toi On peut insulter n'importe qui... Mais pas n'importe comment.

Pour marquer votre connaissance fine des us d'un pays, toucher au coeur vos hôtes et ceux que vous croisez, quel moyen plus sûr qu'une insulte choisie, proférée avec enthousiasme et application ? Ce véritable dictionnaire universel vous en offre la possibilité à volonté, avec plus de 1 000 insultes du monde entier et leur prononciation phonétique à votre disposition. Bonne route et « Yaetik velt' va egab as-sta !

 3. L'almanach perpétuel Bescherelle 

becherelle

L'almanach perpétuel Bescherelle édition 2015 est sorti le 1er octobre dernier.

   Dites-vous accumuler ou cumuler ? Écrivez-vous ammoniac ou ammoniaque ?
   Connaissez-vous l'origine de l'expression « c'est la bérézina » ?
   Pour chaque jour de l'année, l'almanach perpétuel Bescherelle propose plus de 1 500 règles,   conjugaisons, barbarismes, néologismes, expressions, dictons mais aussi rébus, devinettes, mots croisés et anagrammes.
 
   Un véritable florilège pour découvrir chaque jour la richesse de notre langue et apprendre à déjouer ses  pièges et difficultés.

Ludique et instructif

4. Le livre de la jongle Stéphane De Groodt!!

livre jongle

Amoureux de la langue française et jongleur de mots, le comédien Stéphane De Groodt, ancien chroniqueur sur canal plus, a toujours adoré comme un Raymond Devos des temps moderne, revisiter, les expressions de notre langue.
  Après ces deux premiers livres "Voyages en absurdie" et "Retour en absurdie"  qui ont connu un succès immense  Le livre de la jonglenous un virtuose des mots et il ne smontre à quel point de Groodt est un virutose  des ùopts et ne se prive pas de faire certaines associations périlleuses mais savoureuses, pour le plaisir  de ses lecteurs  dont le cerle de fans ne cessent de grandir 

Petit florigège : 

« Sous les meilleurs auspices » : Pour les amateurs de vin, cette expression sous-entend être au meilleur endroit, en l’occurrence aux hospices de Beaune, réputés pour sa vente annuelle de vin.

« Prendre la poudre d’escampette » : Dans la famille des crustacés, le scampi tient une place particulière tant il s’accommode avec nombre de recettes aussi originales que savoureuses. Il en est une qui se prépare à base de poudre de scampi, ou meilleure encore à base de la femelle du scampi que l’on nomme scampette. Prendre la poudre des scampettes revient à utiliser ce type de crevette en condiment ou assaisonnement pour relever certains plats.