poilu

Connaissez vous la collection « Petit Poilu »? Non, aucun rapport avec feu Demis Roussos, le superpoilu dont je parle Petit poilu est un personnage original que les petits adorent et qui n'a finalement pas tant de poils que cela.

Ce qui est sur c'est que cette belle initiative, menée par  Pierre Bailly et Céline Fraipont est une série de bandes dessinées muettes conçues spécialement pour les enfants qui débutent dans la lecture, ou  qui sont au seuil de son apprentissage, 

Cette bande-dessinée pour des enfants dès 3 ans, qui ne savent pas encore lire, les initiant intelligement à l'image en mouvement et à suivre une histoire à travers une suite d'image.

Afficher l'image d'origine

Tous les albums commencent et finissent par le même rituel :  le lever du personnage, sa toilette, son petit déjeuner, le bisou à sa maman et son départ de la maison pour l’école, et se se terminent par son retour, le dîner en famille, etc. jusqu’à son coucher.

C'est le reste de l'aventure qui diffère d'un tome à l'autre : les auteurs font vivre à leur personnage une aventure aussi drôle que passionnante, toujours centrée sur une thématique générale

Nous c'est déjà la troisième fois qu'on à l'occasion d'appréhender cette belle collection, et ce 18ème tome c'est grace à Babelio et son opération masse Critique qu'on a pu le découvrir.

Céline Fraipont au scénario arrive à écrire une histoire sans la moindre dialogue- belle gajeure, et une intrigue joliment mise en valeur par des dessins de Pierre Bailly,clairs,  expressifs et colorés

A partir de cette structure narrative rassurante et facilement identifiable par les enfants,  qui peut être : la colère, l’esprit d’équipe, la différence, être malade, l'intrigue se déroule au travers des images et l'enfant se prend au jeu de "faire la lecture" . Petit poilu est un personnage attachant et les histoires ne manquent pas d'originalité.

En fin de volume, deux rubriques intitulées "Du chemin à l'école à l'école de la vie !" et "Le petit message qui fait grandir d'un poil !", permettent à l’enfant de mieux comprendre l’histoire qu’il vient de lire et d’en discuter avec ses parents.
Enfin, en quatrième de couverture, les différents personnages qui interviennent dans l’histoire sont identifiés par leur nom, montrant par là aux lecteurs en herbe, les limites d’une lecture faite d’image et les avantages de précisions qu’apportent les mots écrits.

! Et les fiches d'activités sur le site Internet sont vraiment bien faites.

Afficher l'image d'origine

La collection « Petit Poilu », par sa conception simple, ludique et pédagogique, s’affirme comme idéale pour donner le goût des livres aux plus jeunes, les initier au plaisir de la lecture et leur apprendre à savoir mieux déchiffrer les images.

Place à l'action ! Dans  ce tome 18 de "Superpoilu", Petit Poilu fait une plongée dans le monde cubique et bariolé d'un incroyable héros, Superarnak. Il est si grand, si fort, si musclé, notre jeune protagoniste est fasciné !

Mais tout n'est pas si simple, et les apparences peuvent être trompeuses. L'incroyable héros semble davantage préoccupé par son image que par les problèmes à régler dans son univers acidulé... Le finaud Petit Poilu ne tardera pas à relever la supercherie. Superarnak, fabriqué de toutes pièces, n'est autre que le petit Pierrot, un garçon rondouillard et timide...

Cette nouvelle aventure du charmant petit personnage est une fable pétillante et ludique autour des thèmes des faux-semblants et du poids du regard des autres. Toujours aussi inventif et réussi!!