COVER_nosviesdours

  Un jour seulement après mon article sur la chanteuse Pomme,  un article qui a bien marché malgré sa parution à une une heure tardive, je recommence du coup avec les billets sur les révélations musicales en chanson française que j'aimerais vous faire connaitre  et parmi celles ci figure Yvan Marc, qui vient tout juste de sortir son nouvel album "Nos vies d'ours" en autoproduction et que j'ai eu la chance de rencontrer la semaine passé pour une rencontre exclusive sur Paris où les deux provinciaux que nous sommes étaient en vadrouille- mais lui semblait plus presser de quitter la capitale que moi :o)

Yvan Marc , je l'avais  en fait découvert- et fait découvrir- il y a deux ans avec son album précédent, la Cerise , un album qui avait pas mal marché sur les ondes, et notamment sur France Inter où le titre éponyme avait été pas mal diffusé.

C'est un chanteur qui présente la particularité d'être du même village (Eoctay-l’Olme, près de Montbrison dans la Loire) que Mickaël Furnon, le célèbre chanteur desMickey 3D, et son destin est d'ailleurs étroitement lié à celui de l'interprète de Respire.

yvanmarc2015-249 - (c)Frank Loirou

En effet, les deux hommes sont  très liés depuis l'enfance, et l’immense succès soudain et inattendu des Mickey 3D, a permis à Yvan de  se faire connaître auprès du grand public en faisant les premières parties de ce dernier et quelques albums dont certains furent signés par des majors comme EMI, et Yvan a eu ainsi l'immense opportunité de se faire connaitre au grand public, en jouant dans quelques émissions de télévision particulièrement reconnue, comme Taratata ou  La musicale sur canal + .

Mais suite à la faillite de son  dernier label, Yvan Marc  a décidé d'abandonner les feux de la rampe  poursuivre sa carrière dans une voie plus intime, privilégiant les tournées en acoustique, les représentations en milieu rural dans des lieux plus conviviaux (librairies, cafés-concerts, théâtres).

 

Pas habitué vraiment  aux coupx de projecteur braqués sur lui, aux rushs promo, à la gestion d’une image, aux choix marketing,  il a préféré vivre sans l'appui des réseaux et pour rester honnête et intégre avec lui même et ses convictions,  a tout fait dans son Haute Loire natale et a enregistré son disque en pleine campagne et en pleine nature, ce qu'on ressent évidemment dans les textes de son album qui mettent énormément la nature  et la défense de l'environnement à l'honneur.

yvanmarc2015-143 - (c)Frank Loirou

 Son rock doux et qui laisse une belle part aux beaux arrangements met parfaitement en valeur ces textes,  et on parfois l'impression qu'Yvan nous propose des promenades bucoliques- notamment les deux titres " j'apprends"," le refuge"- qui font vraiment du bien à l'âme.

 Yvan n'a qu'une volonté qui anime ses projets artistiques,  et il a insisté dessus lors de notre rencontre de près d'une heure : seul lui importe de  faire des chansons simplement sans chercher à séduire coûte que coûte, et surtout ne pas sacrifier à ses idéaux , quitte à ne chanter que devant une dizaine de personnes, dans des lieux parfois insolites mais où le contact avec le public est très intime et où l'acoustique est parfaite.

A portée moins sociale que le précédent opus, car plus tourné sur le thème de la nature donc mais aussi l'enfance- avec le beau titre du respect- et même l'amour -  l'entrainant c'est pas pour demain où il se définit comme un chanteur un peu crétin- ce nouvel album « Nos vies d’ours », opte pour  ambiance  plus acoustique, plus folk et une orchestration  toujours aussi soignée mais plus aérée avec une belle place faite aux guitare folk,  mais aussi au banjo, à l’accordéon,  et au violon.

Des instruments que l'on retrouve en partie dans le premier extrait de l'album, ce "J'apprends " qu'il a écrit à l'occasion d'une rencontre avec un agriculteur bio qui fait tout par lui même, une démarche et un état d'esprit qui ne peut que séduire Yvan Marc, qui peut etre aussi vu comme un artisan de la chanson française, mais dans le sens où il fait tout de ses mains, mais il le fait aussi avec le coeur.

Et l'ours qu'il se proclame, histoire  sans doute de faire fuir les malveillants,  et de proclamer à tout le monde qu'il n'est jamais plus à l'aise que dans sa tanière, ne cesse de prouver dans cet album qu'un coeur, il en a un gros...