grasset dantzig

Présentation  de l'éditeur

Voici sept personnages avec qui nous vivons, des premières manifestations contre le « mariage pour tous » jusqu’aux dernières. Il y a Ferdinand, garçon de vingt ans blessé par la vulgarité de son père, le député Furnesse, vedette homophobe des médias et fier de l’être ; Pierre, le grand écrivain n’écrivant plus ; Ginevra, qu’il tente d’aimer ; Armand et Aron, qui vivent en couple ; Anne, si belle et victime de sa beauté ; bien d’autres encore. Tous apportent leur voix à ce concert de l’esprit où le comique le dispute à la rage. 
Que s’est-il passé durant cette période ? Quel esprit est entré dans Paris, si contraire à Paris ? Comment ce qu’on appelle un événement transforme-t-il la vie des hommes ?   
Le grand roman de l’amour au temps de la haine. 

La citation : 

On cesse d'être adolescent quand on ne croit plus à l'éternité. Ça m'est arrivé à quarante-six ans.

 Notre avis :

Après Max Lobe,  un autre focus sur un autre  auteur invité lors du prochain assise internationale des romans de Lyon le mois prochain.

Changement d'horizon géographique avec Charles Dantzig,  l'auteur du dictionnaire égoiste de la littérature française en 2008. Erudit, provocateur, brillant et parfois ambigu, Dantzig est revenu en force à la rentrée dernière avec  cette histoire d'amour et de haine, qui est un roman choral, nous montrant sept personnages dans Paris au moment des manifestations contre le mariage homosexuel, qui subissent chacun de manière différente ce moment de haine.

Sept personnages qui nous livrent leurs sentiments, échecs, espoirs, amitiés, passions et haines. Un livre dense, parfois complexe, truffé de référence historiques, philosophiques, littéraire qui nous fait plus souvent penser à un essai sur le sujet qu'un vrai roman....

Un livre érudit et intelligent, auquel il manque une pincée de fiction et de fil narratif pour convaincre totalement