Deux histoires de colt, de vendetta, et de paysages arides dans nos lectures récentes pour une thématique western mais un peu moins attendue que prévue pour notre premier billet lectures de ce mois de mai  avec deux lectures, une BD et un gros pavé qui ont quelques similitudes et qui sont sortis il n'y a pas très longtemps:...

 1. Sombre vallée, Thomas Willmann- Belfond

 

sombre

"C'est ainsi que l'homme et l'animal sortirent de l'étroit et sombre goulet qui, entaillant jusqu'à mi-hauteur la paroi désolée du massif montagneux, débouchait sur une immense plaine entourée d'une suite de sommets, havre insoupçonné de calme, asile de fertile solitude. C'était un endroit qui se suffisait à lui-même et ne tolérait la présence d'aucun élément extérieur. Il ne se défendait pas contre les intrus, mais se refermait aussitôt derrière eux, interdisant tout retour à un autre monde."

Certes, comme le titre de ce roman allemand le présuppose, elle est sombre cette vallée, au cœur des montagnes bavaroises dans laquelle un étranger arrive un jour, soulevant la méfiance de l’ensemble des villageois. On sent très vite à quel point l’atmosphère est lourde, menaçante.

 Qui est cet homme, peintre de son état, qui finit peu à peu par se fondre dans le paysage ? Que vient-il faire dans cet endroit où un père et ses fils règnent en maitre ? La vérité affleure au fil des pages de  cette intrigue où l’on va apprendre qu’un assassinat a été commis il y a quelques années et comment les habitants doivent se plier à une coutume barbare mis en place par ce clan effrayant. Justice sera  telle faite ? Ses habitants seront-ils délivrés de cette emprise maléfique ?

 Avec ce thriller sous fond de vendetta  qui emprunte aux codes du western,  Thomas Willmann répond à ces inquiétantes questions  dans un suspens bien dosé.  Un roman qui a bien fonctionné outre Rhin (Plus de 100.000 exemplaires vendus !)   Pour un  récit captivant et oppressant à souhait.

 

2. Corps et âme BD de Hill/Matz/ Jef- Rue de Sevres

 

corps et ame

Walter Hill, cinéaste et scénariste américain notamment de Guet-apens de San Peckinpah est un spécialiste du western.  S’essayant l’an passé pour la première fois à la BD avec deux bédéistes français,  le scénariste  Matz et l’illustrateur (lyonnais de surcroit)+Jef, il quitte un peu le western du premier essai pour un thriller particulièrement survolté et pétaradant, pas loin de l’univers d’un Tarantino..

Forcément une histoire de Walter >Hill on se doute que ca va être couillu et testostéroné et ca l'est... ca flingue à tout va et du coup les fans du genre seront comblés, d'autant que l'image est belle avec de beaux tons rouges, ocre.. Pour une ambiance poisseuse particulièrement photogénique.

 Et contrairement à Balles perdues  qui souffrait d’un scénario très mince et de personnages à la profondeur psychologique bien ténue,  ici la densité psychologique de ce tueur à gages là encore plongé dans une histoire de vendetta  rajoute au plaisir pris devant ce Corps et Âme d’excellente tenue.

 Une  adaptation cinématographique  de cette BD est d'ores et déjà  programmée pour début 2017 avec Sigourney Weaver et Michelle Rodriguez... avec Walter Hill aux commandes pour un retour au cinéma après de longues années d’absence et au vu de cette BD terriblement efficace, on se dit que c’est du pain bénit pour Hill…