31 mai 2016

Revue de DVD : Carol, Dope, Pauline s'arrache, Criminal Activities..

 Trois DVD vus ces derniers jours pour une sélection eclectique avec un chef d'oeuvre et deux curiosités...vous me suivez?  Sorti le 3 mai dernier  en DVD chez Jour de Fête PAULINE S’ARRACHE,, un documentaire qui avait forte impressionnant l'an passé à Cannes dans le cadre de la sélection de l'ACID. La réalisatrice Emilie Brisavoine  nous présente les membres de sa propre famille, particulièrement étonnante, singulière et n'ayons pas peur des mots, largement barrée. La mère Meaud, le père Frédéric, la... [Lire la suite]

31 mai 2016

Deux idées de bonheur : à la table de deux grands hommes

 " L'idée est que si nous nous dépéchons, nous arriverons plus vite : y compris à la satisfaction, y compris au plaisir. Tout cela parce que nous pensons que la vitesse est au service de l'homme. Mais ce n'est pas vrai." J’ai découvert l’existence de ce livre Deux idées de bonheur, lors du dernier salon du livre de Bron, l’auteur du Vieux qui lisait des romans d’amour dans lequel l’immense Luis Sepúlveda, cet écrivain chilien qui a été notamment emprisonné dans les geoles de Pinochet,  était un des invités... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 mai 2016

Mon amant du dimanche, une Liaison Fatale au Portugal

      "Evidemment, au lieu  de cette terre qui se jette dans un au dela-c'est moi qui allais me jeter dans les bras de ce salaud, les deux illusions étant de même grandeur, et c'est de ce genre de conneries qu'on s'alimente, bordel de merde, je ne veux pas y penser, ca finirait pas réveiller le garagiste." Présentation de l'auteur :  Une femme crie vengeance. Un homme l'a trahie et elle est bien décidée à avoir sa peau. Celle qui raconte cette histoire est célibataire, sans enfants, et trouve dans ses... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mai 2016

Le Festival Lyon BD rentre dans sa seconde décennie...et s'ouvre à l'international!!

  Le Lyon BD Festival revient pour une 11e édition, les 4 et 5 juin 2016. La journée professionnelle aura lieu le 3 juin, tandis que le Festival dans la Ville s’étendra du 1er au 30 juin. Musées, bibliothèques, centres culturels, cinémas, ateliers, écoles, prendront part à la grande célébration lyonnaise de la bande dessinée ! Les 4 et 5 juin, plus de 200 auteurs viendront à la rencontre de leur public lors de dédicaces, performances, spectacles vivants, ateliers, masterclass ; à travers plusieurs lieux emblématiques de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mai 2016

Prix relay 2016 : Quoiqu'il arrive : une histoire, trois variations

      «La meilleure mère n’était peut-être pas, contre toute attente, celle qui tentait de protéger ses enfants, mais celle qui était franche, heureuse, fidèle à sa personnalité et à ses propres désirs.» . Quoi qu'il arrive; Laura Barnett  est le deuxième reçu dans le cadre du Prix Relay des Voyageurs-Lecteurs. reçu juste après  après le roman de guerre- un tout autre genre de Richard Flannagan. Quoiqu'il arrive, c'est d'abord  le titre d'un tableau peint par Jim, l'un  des... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 mai 2016

Le convoi, un bon thriller d'action qui nous plonge dans l'enfer des Go Fast..

   "Scènes de crime" (2000), "Agents Secrets" (2004), "Truands" (2007), "Switch" (2010) et "96 heures ( 2013) : la filmographie de Frédéric Schoendoerffer est assez inégale, allant même dangereusement vers la pente descendante. Heureusement, son dernier cru en date, Le convoi, sorti en salles en début d'années, et qui vient de sortir en DVD et Blu Ray depuis le 24 mai dernier chez Orange Studio remonte un peu le niveau, malgré des critiques bien tièdes lors de sa sortie salles. L'intrigue du film est certes... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mai 2016

Un grand bonheur que ce grand amour de Maissiat

En écoutant son dernier album,  "Grand Amour" on se dit que Maissiat, une artiste  lyonnaise (chouette une lyonnaise !) toujours couvert d'un grand au chapeau, et  qui est apparu il ya trois ans sur la scène musicale française, a tout de la digne héritière de Françoise Hardy, tant son phrasé, les thématiques amoureuses  forcément, ainsi que la volupté de ses mélodies y font songer. Mais les influences de la chanteuse sont plus diverses, vu qu’on  croit aussi y déceler aussi et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 mai 2016

Julieta, le nouveau chef d'oeuvre de Pedro..

Malgré six films en compétition depuis 1999, parmi lesquels des chefs-d'œuvre incontestés, Almodóvar n'a jamais fait chavirer le jury du Festival de Cannes, et malheureusement, ,son superbe Julieta n'aura pas su renverser la tendance et est carrément reparti totalement bredouille, tout comme l'avait fait trois ans auparavant l'ambitieux mais plus radical La Piel que habito. Et j'avoue avoir un peu de mal à comprendre pourquoi certains festivaliers semblent juger son oeuvre « trop populaire » pour mériter une... [Lire la suite]
29 mai 2016

Le lendemain : un drame suédois noir et puissant!

  En salles dès mercredi prochain, Le Lendemain est l’excellent premier film du réalisateur suédois Magnus von Horn, présenté l'an passé à la Quinzaine des Réalisateurs et qui avait plutot fait son effet lors de sa projection.  Pour son premier long métrage, après plusieurs courts qui montraient déjà la déshumanisation et la marginalisation qu'une société peut faire sentir à un individu,  Magnus von Horn s’inspire de la tradition d'un cinéma scandinave souvent glacial et aride ( comme dans le très réussi Snow... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mai 2016

Concours Mama : 10 places à gagner pour le nouveau mélodrame flamboyant de Julio Medem

   Au début des années 90, au moment même où je commencais vraiment à me forger mon début de culture cinématographique, est apparu dans le  paysage cinématographique espagnol actuel. et mondial le cinéma de Julio Medem d'abord avecVacas e 1992,  puis ensuite avec L’Ecureuil Rouge,  Les Amants du Cercle Polaire ou encore le sublime LUCIA ET LE SEXE que j'avais vu en avant première parisienne en sa présence, et je me souviens encore de l'émotion que j'avais pu ressentir lors de la projection. ... [Lire la suite]