Baz'art  : Des films, des livres...
6 juin 2016

Critique : Ma Ma, le mélo sur la mort qui magnifie la vie

 

Ma_Ma_penelope_cruz_4

Au début des années 90, au moment même où je commencais vraiment à me forger ma culture cinématographique, en allant au cinéma au moins 4 fois par semaine, est apparu dans le  paysage cinématographique espagnol et mondial  Julio Medem, d'abord avec Vacas en 1992,  puis ensuite avec L’Ecureuil Rouge,  Les Amants du Cercle Polaire sans oublier évidemment  le sublime LUCIA ET LE SEXE que j'avais vu en avant première parisienne en sa présence, et je me souviens encore de l'émotion que j'avais pu ressentir lors de la projection.

 Batissant un univers lyrique et foisonnant, finalement  pas très éloigné de celui du maitre Almodovar, on peut dire que Julio Medem fait partie des réalisateurs/auteurs espagnols encore en activité parmi les plus passionnants qui soient...

S'il s’est, reconnaissons le,  légèrement perdu ces dernières années ( son dernier long métrage, ROOM IN ROME en 2010 était très décevant), il faut attendre cette année 2016, en France du moins  pour le retrouver  en grande forme avec le très beau film Ma Ma  que j'ai vu en avant première, grâce au distributeur, KMBO films,  et qui sort en salles mercredi prochain, le 8 juin .

ma-ma-penelope-cruz-2

Dans le rôle principal, on retrouve  la grande Penélope Cruz- égérie d'Almodovar- cqfd- qui retrouve les plateaux de tournages espagnols après des années d’absence dans le rôle une mère de famille courageuse devant faire face à l’apparition d’un cancer du sein alors même qu'elle perd son boulot et se voit quittée par son mari..

Sur le papier, on  peut se dire que la barque est un peu chargée mais à l'écran, cela passe parfaitement,  car Medem ne force jamais sur la pathos, le misérabilisme et le glauque et privilégie un parti pris esthétique subtilement maitrisé, en alternant scènes de consultations médicales assez crues- comme dans "Haut les coeurs de  la regrétée Solveig Anspach", avec  des moments de poésie et de grâce, et si parfois, on est sur le fil du rasoir avec certaines scènes un peu trop too much, la plupart du temps, le film est une belle réussite et signe le grand retour de Julio Medem à un cinéma flamboyant avec ce concentré d’émotions tourbillonnant  poétique et solaire .


Ma_Ma_penelope_cruz_5

Surtout  on aime le regard que Julio Medem  porte  à son héroine, qui a un coté vierge marie, et qui symbolise la femme de toutes les femmes, qui donne la vie tout en s'appretant à la perdre., et surtout une femme qui cherche à se battre becs et ongles pour ne pas accepter la fatalité et à jamais se laisser prendre au piège d’un quotidien  anxiogène et mortifére.  

 Femme amoureuse, mère aimante, combattante exceptionnelle, Magda est de tous ces combats. Bref, un vrai rôle en or pour la Pénélope, et on est ravi de la retrouver après plusieurs années de vaches maigres pour défendre un aussi beau personnage, ce qu'elle fait avec une abnégation et un courage qu'on ne lui connaissait plus depuis longtemps. Et la caméra de Julio Medem illumine la destinée tragique de Magda et  magnifie une Penélope Cruz plus belle que jamais. 

Poignant, osé, audacieux, Ma Ma est donc un très beau film qu'on espère voir pas mal distribué mercredi prochain pour que le plus grand nombre puisse être autant ému que j'ai pu l'être..

Ma Ma - Trailer [VO]

 

Commentaires
B
ah si tu aimes la Penelope ne rate pas ce beau retour en forme sur grand écran.. après le film ne devrait pas rester longtemps à l'affiche hélas :o)
Répondre
A
Je ne connais pas ce réalisateur mais tout le bien que tu en dis confirme mon envie de voir ce film, motivé à la base par la présence de Pénélope Cruz qui est une de mes actrices fétiches !
Répondre
Pour en savoir plus

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de six rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes : critiques cinéma, littérature, théâtre, concert , expositions, musique, interviews, spectacles.

 

Contact de l'administrateur

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 619 939
FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION

FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION
Traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar au mois de juillet, Polar en Vacances revient pour sa
9e édition les mardi 9 et mercredi 10 juillet 2024 afin de promouvoir la lecture auprès jeunes de 6 à 12 ans

Ce festival jeunesse gratuit s’inscrit dans le cadre des opérations Partir en Livre (CNL), l’Été culturel (DRAC Auvergne-
Rhône-Alpes) et Tout l’Monde dehors (Ville de Lyon). Quais du Polar propose aux petits et aux grands lecteurs de polar,
aux centres de loisirs et aux familles du territoire, de se réunir pour des ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage,
des animations, ateliers, jeux et énigmes afin de fédérer les jeunes autour de la littérature.
 

Festival Lumière 2024
 

 

Le festival Lumière fête ses 15 ans. L'ouverture de cette édition anniversaire aura lieu samedi 12 octobre à 18h à la Halle Tony Garnier, en présence du public, des artistes et des professionnels du cinéma. Comme le veut la tradition, le programme de cette grande soirée sera dévoilé ultérieurement. La billetterie pour cette soirée est ouverte ici !

 

Newsletter
144 abonnés
Suivez-moi