Du cinéma un peu radical dans notre dernière sélection de DVD en date pour deux cinéastes connus des festivals internationaux et par la communauté cinéphilique mais pas forcément du grand public qui propose un cinéma intelligent mais aussi un peu radical : Pablo Aguero et Corneliu Porumboiu... Pour ceux qui ne connaissent pas, un rapide tour d'horizon s'impose :  

3D VISUEL COFFRET AGUERO DEF (1)

 1COFFRET PABLO AGUERO DISPONIBLE EN DVD LE 5 SEPTEMBRE- Eva Ne dort pas Salamandra 

 Pyramide Vidéo propose dans un coffret deux films événements d'un réalisateur et scénariste argentin, Pablo Agüero, pas forcément le plus connu d'Argentine mais à l'univers singulier et assez métaphorique.

Le premier, : Salamandra, Enfant de Patagonie, son premier long-métrage  réalisé en 2008 porte sur une région qu'il connaît bien y ayant grandi;

"Salamandra" a  connu en France un destin un peu particulier : sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes 2008, il ne sort en salles que 2 ans après, tout en ayant été programmé sur Arte en septembre 2009 !

Salamandra  a pour décor mythique vallée d’El Bolsónoù vit Inti, six ans, traîné là par une mère, sortie tout juste de Prison,  qu’il ne connaît pas.

 S'ensuit un voyage éprouvant, où le petit Inti va découvrir l'envers du rêve hippie et l'intolérance des paysans.
Ce parcours est celui de l'enfance du metteur en scène Pablo Aguero qu'il a cherché à rendre avec le regard du petit garçon qu'il était alors.

À partir de ses souvenirs d’enfance, le cinéaste argentin construit une narration minimaliste, qui évoque en creux l’histoire de l’Argentine des  années 1980 où, la dictature règne  Une jeune femme sort de prison, elle récupère son fils de six ans, qu'elle connait à peine. Elle part vers la Patagonie, à El Bolson, rejoindre une communauté hippie dans laquelle elle espère se reconstruire. Un tempo très lent pour une histoire d'abord mystérieuse, mais assez ennuyeuse  sur la durée..

Quant à  Eva ne dort pas, sorti en salles en début 2016 et que j'avais vu lors du festival des reflets du cinéma ibérique, il revient sur le destin d'Eva Perón et surtout de son corps, depuis son décès jusqu'à son enterrement 25 ans plus tard. Une histoire follement  surréaliste cette histoire autour du cadavre d'Eva Peron.

Le film nous apprend donc un fait totalement ignoré des non argentins, à savoir comment le corps d'Eva Peron, grande femme politique argentine durant les années 40 et 50, a été au coeur d'enjeux politiques majeurs, bien après sa mort en 1952. Ce film plus fantasmagorique que  politique,  même si habilement mêlé de documents d'archives, arrive à faire ressentir l'incroyable incarnation dans corps mort depuis 25 ans.

Cette approche singulière comme   relecture de l’Histoire argentine   pourra dérouter un public habitué aux sentiers plus  balisés des biopics, ici le film s'impose plus comme un trip expérimental et radical, à l'ambiance onirique et - avec un Denis Lavant halluciné et terrifiant- que le film interpelle, à défaut de passionner vraiment.

 

Bonus : courts-métrages Lejos del Sol et Primera Nieve, de scènes commentées par le réalisateur et un livret contenant un entretien avec Pablo Aqüero. Un beau coffret complet et de grande qualité 

 2. LE TRESOR- BLAQOUT- SORTIE LE 5 AOUT

 

Digipack-Le-trésor-Personnalisé-3

Depuis près de dix ans et son premier film 12h08 à l’est de Bucarest, qui avait reçu la Caméra d’or, le prix réservé aux premiers longs métrages,  le cinéaste roumain Corneliu Porumboiu ravit le festival de Cannes à chaque fois qu’il y présente un film.

 Dernière illustration en date avec la projection l’an passér  du film LE TRESOR, récompensé du Grand Prix dans la catégorie un Certain Regard du Festival de Cannes 2015 et qui  est sorti en DVD le 5 aout dernier chez Blaqout.

Le Trésor, c’est l’odyssée tragi comique de deux pieds nickelés à la recherche d’un supposé trésor enfoui dans la jardin d’une maison familiale des questionnements moraux étroitement liés à l’histoire de la Roumanie et au cinéma lui-même.

Une réalisation - un peu trop? - minimaliste  avec somme souvent dans le cinéma roumain de longs plans séquences, quasiment fixes,  pour une histoire qui a des allures de fable ou de film d'aventure.

Un film d'aventure qui reste- et ca en fait sa singularité-  fortement ancrée dans le quotidien- comme cette difficulté à louer le détecteur de métaux,  ou cette lourdeur  bureaucratique qui rend cette quête ardue et parfois un peu burlesque  ...

Bref, ce trésor est un film qui navigue entre situation tragi comique et une critique plutot subtile de la société roumaine pour une jolie curiosité à rattraper en DVD...

LE TRESOR de Corneliu Porumboiu

Bande-annonce : Le Trésor - VOST

 Bonus :

Court-métrage "Le Rêve de Liviu" de Corneliu Porumboiu (2004 - 39 mn) • Scènes coupées