15 septembre 2016

Oh les Divines héroïnes que voilà...

  Contrairement à "Party Girl", la précédente Caméra d'Or française  décernée il y a tout juste deux ans, et qui m'avait vraiment laissé sur le carreau,  ou bien encore, sur un thème très proche, le "Bande de filles" de Céline Sciamma, toujours en 2014, que j'avais trouvé beau mais peu passionnant, Divines, lauréat de cette même Caméra d’or du dernier Festival de Cannes, premier film d'Houda Benyama, m'a tellement enthousiasmé que j'ai envie de le défendre becs et ongles, face à la vague d'haineux comme les Cahiers... [Lire la suite]