Trois artistes totalement différents dans notre revue de nos dernières lectures sur la musique.. Quoi de plus radicalement opposé qu'une star du hip hop planétaire, un artiste de wolr dmusic engagé auprès des pauvres et un chanteur français mort depuis 30 ans qui fait partie de notre panthéon?

Rien à part le fait de faire l'objet d'une biographie complète et récente dont nous parlons de suite : 

collage chanteurs

1 Kayne West ; Karin Madani ( Ed Don Quichotte)

kaybe west

Présentation :

La vie de la rock star Kanye West, son enfance, ses débuts dans la musique, son lien avec Jay Z, la production, ses albums et sa crise mystique du "Black Jesus", avec des faits historiques et des anecdotes.

 Des écoles publiques de Chicago aux manoirs californiens,ce livre retrace le parcours «bigger than life» du nouveau King of Pop, 78 kilos de rêve américain (manteau de fourrure compris). Mr Kanye in the house....

Notre avis:

Connaissant plus le rap français que le rap US, je connaissais Kanye West que de nom, et surtout pour son mariage avec Kim Kadarchian et les frasques de ce couple mythique aux USA et un peu moins chez nous. Après avoir écrit  une biographie de Spike Lee vraiment interessante, Karim Madani journaliste spécialisé dans les cultures urbaines s'attelle donc à décrire une autre icone de la culture afro américaine 

Le résultat est moins probant certainement car je connais moins le hip hop que le cinéma et que j'ai eu un peu plus de mal à comprendre le génie de l'artiste et ce qu'il a fait en terme d'avancées pour la cause noire  et l'art.

Pourtant l'auteur nous explique longuement que Kane West a réussi à faire évoluer  les « codes » du rap, en le faisant sortir du ghetto noir et de la violence, mais l'a fait souvent à force de provocations et de violence.  Kanye West est  sans doute un grand artiste, mais dans cette biographie un peu à charge il apparait surtout comme un mégalomane, paranoïaque prêt à tout pour l’obtenir, y compris à défoncer tous les codes et à se mettre la planète à dos.  

Son but  ultime à la lecture de cette bio: celui de devenir une icône mondiale, un nouveau pape de la mode, et même , le top de la mégalomanie sans doute, Président des États-Unis.  

Bref un livre sur un artiste dans sa pleine démesure, ses excès et son génie musical même si celui ci a été plus difficile pour moi à constater dans cette biographie qui reste néanmoins très instructive pour qui connait mal ce milieu.

Kanye West - Amazing ft. Young Jeezy

 2. Clandestino à la recherche de Manu Chao;Peter Culshaw  ( edition Castor Astral)

clandestino

Présentation du livre :

Un road-trip de 5 ans et une bio-graphie ! Ce livre reprend cinq années de tournée mondiale. Peter Culshaw a suivi Manu Chao à travers le monde pour écrire une biographie et un carnet de tournée dans le même livre.

Le biographe revient sur les étapes marquantes de la vie de Manu Chao : de sa jeunesse en banlieue parisienne à sa carrière internationale, du succès de « Me gustas tu » aux concerts dans des stades pleins à craquer, en passant par les années Mano Negra ou son engagement politique…

Manu Chao a lui-même pris part à ce livre en se confiant à Peter Culshaw lors d’entretiens inédits.

Le résultat : une biographie fascinante d’un artiste international côtoyant les plus grands mais à l’écoute des plus miséreux.

Notre avis  : 

Clandestino. À la recherche de Manu Chao, de Peter Culshaw, publiée au Castor Astral est la première biographie officielle de Manu Chao  et elle est oeuvre de Peter Culshaw  qui a suivi Manu Chao à travers le monde pour écrire une biographie et un carnet de tournée dans le même livre.

Ce livre se  compose de 2 parties distinctes dont la première  commence avec débuts de l'artiste à Paris  ascension et chute de Mano Négra et réinvention  de Manu avec plein d'albums vendus, et une seconde partie  ou l'auteur retrouve Manu à Barcelone qui suit un chemin intinérant entre Paris, New York, le sahara et  l'amérique latine

  On  y décèle  alors une personnalité attachante,  nomade, anticonformiste,  qui défend les sans grades et laissés pour compte  avec ses contradictions et ses emportements  pour une lecture pour le mois passionnante et  sous un angle vraiment inédit.

Manu Chao - Clandestino

 3. Balavoine, Evidemment Pierre Pernez ( édition Pygmalion)

évidemment

Présentation du livre : 

Je m’emporte pour ce qui m’importe. "Le Chanteur", "Vivre ou survivre", "La Vie ne m’apprend rien", "Mon fils ma bataille", "Je ne suis pas un héros", "Aimer est plus fort que d’être aimé", "L’Aziza"… Auteur-chanteur-compositeur-interprète incontournable des années 1970-1980, Daniel Balavoine avait tous les talents. Ses succès sont encore sur toutes les lèvres, d’autant plus que la pureté de sa tessiture de voix n’a jamais été égalée. Mais c’est aussi et surtout l’homme de valeurs qui nous manque aujourd'hui. Trente ans après sa disparition, personne n’a oublié ses prises de position politiques et humanitaires.

De sa colère devant François Mitterrand à son action en faveur de l’Afrique en passant par sa lutte contre le racisme, les exemples sont nombreux pour rappeler qu’il était un Johnny Rockfort plus vrai que nature – La jeunesse se désespère. Le désespoir est mobilisateur et quand il est mobilisateur, il est dangereux.

 Notre avis:

 Le titre de cette nouvelle biographie consacrée à Daniel Balavoine peut surprendre: "Evidemment" est en effet un titre du répertoire de France Gall et non pas du chanteur de L'Aziza ou Le Chanteur.

A part cette incongruité, cette biographie sur un artiste que je connais bien mieux que Kayne West et Manu Chao  est certes prévisible, mais tient bien la route ne serait ce que par son coté très documenté: l'artiste y est très présent et de nombreuses citations  issues de retranscriptions des déclarations de l'artiste, d'émissions tv/Radio et d'articles de presse.

Avec toutes ces sources, les différents traits de caractère  de l'artiste phare de la chanson française du début des années 80 avec sans doute JJG, sont bien représentés. Beaucoup de émoignages de personnes proches ( Liane Foly en préface mais aussi, Francis Cabrel, Linda Lecomte,France Gall- d'où le évidemment?, Michel Berger, Patrick Juvet...), viennent étayper la démarche de l'auteur et nous aider à comprendre un peu mieux qui était Daniel balavoine, artiste engagé et passionné , grande gueule et d'une grande sincérité qui reste encore un mythe pour les générations actuelles.

 "C'est facile d'être contre tout, mais ce n'est pas grave. Ce qui est grave, c'est de n'être pour rien. Moi je vous le dis, il vaut mieux rêver tout haut que de subir le cauchemar en silence." 

 Son enfance, sa jeunesse au pensionnat, son rapport avec la famille, ses amours, ses passions, son humour, ses débuts difficile , son rapport à la scène et a la gloire,  ses valeurs, ses amitiés, ses engagements politiques et humanitaires, ses coups de gueule/ses révoltes : cette biographie écrite sous forme de lettres nous dévoile tout des sujets plus ou moins attendus dans ce genre de biographie et si on sait des choses que l'on connaissait on apprend aussi une part plus méconnue de l'artiste, celle d'un homme souvent drôle et même un peu taquin.

Une lecture vraiment intéressante et idéale pour fêter les 30 ans- il est mort en janvier 1986-  de cet artiste incontournable et irremplacable.

Daniel Balavoine "Je ne suis pas un héros" (live officiel) | Archive INA