354265_kamini-il-faut-que-je-vous-explique

 D'aussi loin que je me souvienne, dans la famille, on a toujours eu un petit faible pour Kamini  : je me rappelle notamment avoir mis à mon fils, planté sur mes genoux, la vidéo du clip "Marly Gomont" qui venait à peine de sortir sur You Tube . Vu son âge à l'époque- il n'avait pas même un an, me semble t-il ( quel père indigne je faisais!), mon gamin ne devait pas saisir grand chose des subtilités de ce "rap rural", comme les médias, qui adorent les étiquettes, avaient catégorisé ce buzz venu de nulle part en 2006...

Puis, il y a  à peine quelques mois de cela, alors que Kamini revenait dans l'actualité grâce à la sortie du film "Bienvenue à Marly Gomont", un film dont il est le scénariste-  et un scénario tiré de son enfance- j'ai eu envie de remettre à mes enfants plusieurs de ses clips  issus de son premier album. 

Je leur ai tant bassiné avec Kamini que, lorsque, cet été, il a fallu sélectionner un titre pour danser sur le mariage de mon frangin, on a choisi  son " j'suis blanc", à la grande surprise de tous les invités qui avaient un peu oublié l'existence de cet artiste, dont tout le monde connaissait pourtant le nom- ainsi que le nom de cette fameuse commune de Marly Gomont- en cette fameuse année 2006, mais qui a hélas un peu disparu des mémoires collectives aussi vite qu'il était apparu..

Kamini - J'suis Blanc

Bref, lorsque j'ai su que Kamini passait sur la scène de mon incontournable Espace Gerson cette semaine, j'ai couru aller voir ce qu'il donnait sur scène,  et, si je n'y ai pu trainer l'ensemble de la famille dudit mariage, j'y ai amené le fiston de 10 ans qui, pour une fois laissait ses sempiternels magiciens,  pour assister, à sa plus grande joie,  à ce qui était son tout premier one man show...

Si j'avais peur que l'humour de Kamini ne convienne pas forcément à un enfant de 10 ans, j'ai été vite rassuré-  il faut dire que mon loustic ne se sentait pas trop isolé, des centres sociaux remplis d'enfants du même âge que le mien avaient aussi fait le déplacement.

KAMINI_PHOTO PRESSE DR 1

L'humour de Kamini est en effet tout à fait intergénérationnel et fédérateur, et surtout, fait rire absolument l'assistance dans son intégralité : des grands au moins grands, tout le monde ne peut que s'incliner devant l'energie de l'humoriste et l'efficacité comique indéniable de son show.

En une heure de spectacle, Kamini prouve avec une grande maitrise qu'il est loin de n'être qu'un feu de paille, et, n'en déplaise à Pascal Nègre qui avait un jour glosé ce succès météorite sans suite , Kamini a su parfaitement rebondir avec cette carrière d'humoriste qui s'offre à lui, avec sans doute moins de couverture médiatique- et encore, Baz'art en parle ca vaut tous les médias du monde, non?, mais plus de légitimité artistique.

Kamini, qui a été un des pionniers du rap humoristique, ne se repose pas sur ses lauriers : il délaisse totalement les vocalises pour se consacrer à un stand up qui est largement inspiré des meilleurs du genre et notamment de ceux de l'école américaine, de Richard Pryor à Seinfeld, autrement dit,  la crème de la crème dans le domaine du stand up.

KAMINI_PHOTO PRESSE DR 2

Dès son entrée en scène, sur les notes de son succès légendaire, il prouve à quel point il est à l'aise sur les planches, et à quel point il sait totalement installer une complicité avec le public, ce qui n'est pas forcément le cas de tous les humoristes ayant eu un immense succès avec You Tube (non non, on ne balancera pas de noms c'est facile à trouver :o)  

Mais Kamini n'est pas arrivé sur les planches par hasard: n'allez ici voir aucun caprice de stars en mal de reconnaissance médiatique, contrairement à quelques animateurs TV (non on ne balancera...ect ect...)  puisque son passage sur scène n'est que la progression logique de ses experiences de comédie dans ses clips où il en endossait souvent plusieurs rôles, sans oublier plus récemment, le fruit de son travail de comédien dans  son excellente web série « J’aurais aimé être".

C'est donc en toute logique que son jeu d'acteur apparaît, ce soir là sur les planches de Gerson, totalement maitrisé et pleinement convaincant ..


 On sent aussi que l'artiste a soigné l'écriture de son spectacle qu'il a ciselé aux petits oignons..  Si, a priori, son one man show peut sembler aller un peu dans tous les sens- l'incongruité des prénoms africains voisinent avec la phobie des moustiques, ses expériences profondes (c'est le cas de le dire, je vous laisserai deviner pourquoi) d'infirmier aux urgences d'un hôpital, sa passion folle pour le Nutella,  ou bien encore une hilarante parodie des rappeurs américains- le spectacle est somme toute  moins décousu qu'il n'en a l'air.

"Il faut que je vous explique-" le nom de son spectacle- est en effet traversé en filigrane par un vrai fil conducteur, à savoir  celui du grand mystère de la création de la vie, un thème d'une grande reflexion, et qui revient souvent dans son discours..

Kamini- You Humour- Chasser le moustique 

Résultat des courses : le  "Chticard" comme il se définit lui-même, mélange de ch'ti et de picard, prouve qu'en plus d'être un type extrêment sympathique- à voir en effet comment il accepte après le spectacle de poser en photos pour tous les gamins présents et ravis de voir en vrai leur idole virtuelle- il parvient avec une aisance rare à faire rire l'esemble de l'assistance, et ce, pendant plus d'une heure au cours d'un spectacle qui ne présente- c'est rare pour être souligné- aucune baisse de rythme notable...

"Il faut que je vous explique",  clame Kamini sur l'affiche de son spectacle : inutile de vous dire que ces explications nous ont largement convaincu et qu'on en redemande largement..

Bon, inutile aussi de dire aux lyonnais d'aller courir à l'Espace Gerson : son spectacle est complet jusqu'à samedi soir, mais pour les internautes qui résident  dans le restant de la France, n'hésitez pas à aller voir sur le site de l'humoriste pour connaitre les dates de sa tournée en cours, il passe peut-être près de chez vous..