Trois lectures jeunesse pour notre dernier samedi matin du mois d'octobre et trois lectures coups de coeur du mois qui s'achève...

1. Béatrice l'intrépide ;L’École des Loisirs

beatrice


« Je me présente : Béatrice l'Intrépide, aventures en tout genre, héroïsme, redressement de torts, secours aux victimes, défense de la veuve et de l'orphelin. J'affronte les brigands, je découpe les dragons en tranches, je délivre les princesses. Si vous avez besoin de mes services, criez ! L'oeil et l'oreille toujours aux aguets, je saurai où vous trouver. » Béatrice l'intrépide est fort sollicitée ces derniers temps. Il lui faut secourir un prince atteint d'un mal mystérieux et débarrasser la région d'une bête démoniaque. Ne la plaignez pas ! Elle adore ça..."

Paru en septembre 2016 ce roman de  91 pages  est un recueil de deux courtes histoires dans laquelle la jeune aventurière Béatrice part à la rescousse de princesses, princes, villageois ou même de méchants en détresse.

Deux histoires dans laquelle Béatrice, notre intrépide héroïne, va montrer tout son courage et toute son ingéniosité et tous les moyens à sauver la veuve et l'orphelin. 

matthieu-sylvander-perceval-barrier-beatrice--L-lqB5ME

A  recommander aux enfants dès 8-9 ans,  cette farce qui se situe au moyen- age bouleverse les codes traditionnels des contes présente la particularité d'inverser les rôles masculins et féminine grâce à sa très jeune héroïne qui n’a pas froid aux yeux et qui possède tous les atributs d'un chevalier/ héros souvent masculin qu'on trouve souvent dans ce genre de récit chevaleresque 

L' ensemble des rôles importants sont  des femmes,  alors que les hommes sont tous relégués  dans les personnages secondaires. dans un récit médieval qui  est à la sauce moderne, avec téléphones portables, consoles vidéo et autres anachronismes qui fait passer un excellent moment de lecture divertissant et une belle réflexion sur la bravoure et la solidarité.

Un roman subtil et amusant, dont les illustrations rondes et enjouées de Perceval Barrier complètent parfaitement la narration et contribuent pour beaucoup au plaisir de lecture.

2. Un monde de bonnes manières- edition de la Martinière

 

monde

"Si un bulgare répond à une demande en balançant la tête de gauche à droite, c'est qu'il...accepte !
S'il avait dit non, il aurait hoché la tête de haut en bas. Pas facile de se comprendre, quand les touristes ne le savent pas !"

  Un album singulier et interessant qui fait le tour des différentes coutumes de chaque pays en matière de savoir-vivre et qui initie les enfances aux différences de coutume d'une culture à une autre avec  64 pages d'anecdotes pour un tour du monde des bonnes manières original et captivant: ce qui est bien vu chez nous ne l'est pas forcément ailleurs : En Amérique du Nord, on peut se vautrer sur son canapé sans quitter ses baskets préférées.
Au pays des gens décontractés, on n'hésite pas non plus à s'allonger sur son lit avec ses chaussures." Au Japon, on fait toujours beaucoup de bruit quand on mange ses nouilles. Le cuisinier ne se vexera pas, au contraire. C'est le signe qu'on apprécie ses bons petits plats.En Arménie, tous les plats arrivent à table en même temps. On ne vous reprochera pas de manger votre dessert avant le plat principal !•En Russie, si un homme offre des fleurs jaunes à sa fiancée, c'est qu'il lui annonce leur rupture...zn Chine, c'est tout à fait normal de cracher par terr, cela aiderait à purifier le corps.

toutes ces différences qui permettent de mieux comprendre, les us et coutumes de tout et chacun, et d'éviter les malentendus, aidé par des illustrations simples mais particulièrement expressives.

3.  La tribu des enfants  Gallimard  Jeunesse

A59962

" il y eut un océan de mystère.il y eut un abri de palourdes. il y eut un nuit de rêves."

 Un petit garçon, une colonie de manchots, un troupeau de baleines, une parade d'éléphants, un envol de papillons...Et au bout du chemin... la tribu des enfants.  Ce petit garçon cherche sa place en parcourant le monde et se pose plusieurs questions, dont celle ci qui argumentera sa quête : dans quelle tribu sera-t-il le plus à l’aise : parmi une parade d’éléphants, un orchestre de gorilles ou encore un envol de papillons ?

Un livre envoûtant, de pure poésie : la création d'un univers avec peu de dialogues mais un dessin épuré, très poétique..Le dessin de Lane Smith  ne ressemble à aucun autre, avec quelques touches  de finesse... et une  faculté d'évocation  formidable immensément suggestives, touchant à l’essentiel et qui pose le fondement de l'acceptation de soi et des autres...
Un album délicat et poétique. presque d'mpressionniste,