1 Y'a belle Lurette à l'école- Seuil jeunesse

130608_couverture_Hres_0Un album sorti pour la rentrée des classes- on est pas super en avance j'avoue- écrit par Élisabeth Brami, illustré par Chloé Perarnau et publié aux éditions Seuil Jeunesse.

 Un album pour toute la famille, un brin nostalgique, mais toujours joyeux, pour retourner ensemble sur les bancs de l'école, il y a belle lurette ! Un voyage dans le temps qui nous ramène à l'époque des blouses obligatoires et des porte-plumes !

On y apprend notamment que dans les villages l'école se réduisait à une classe unique où tous des élèves de tous les âges étaient regroupés... les filles et les garçons n’étudiaient pas dans les mêmes écoles et portaient des galoches ou des sabots de bois.

On travaillait pas le jeudi.. il n'y avait pas de photocopieuses...

Tout cela est fort bien expliqué dans cet album intergénerationnel idéal..

 2.L'histoire vraie de Zarafa la girafe   (Nathan) 

Voici dans la collection nathan un nouveau titre de la très jolie collection  Animaux Museum des Editions Nathan- on vous avait déjà parlé de Siam L'éléphant l'an passé- .cette collection qui a la particularité de présenter des histoires vraies d’animaux réalisée en partenariat avec le museum d’histoire naturelle .

Ici, on nous raconte la toute première girafe introduite en France au 19ème siècle.

Zarafa prend comme point de départ les-authentiques- tribulations de la première girafe française, cadeau du Pacha d’Egypte au Roi Charles X, au 19ème siècle. J'avais vu aussi le film ZARAFA  et les deux versions sont complètement différentes

 En 1826, le gouverneur du Soudan, Mouker Bey, offre deux girafeaux au pacha d’Égypte Méhémet-Ali. Quand le consul de France à Alexandrie, le Piémontais Bernardino Drovetti, apprend la nouvelle, il suggère au sultan de les offrir au roi de France, pour enrichir le zoo royal du jardin des Plantes. On embarque un des deux animaux sur un brigantin sarde à destination de Marseille, en compagnie de trois vaches laitières et de trois palefreniers nubiens censés veiller sur la bête.  Son arrivée dans la cité phocéenne constitue un événement dont le Vieux Port garde encore le souvenir. Elle passera l’hiver et l’été dans la propriété du préfet.

Contrairement au film il n'est nullement question du jeune africain de 10 ans, Maki  personnage totalement fictionnel et  le Prince Hassan, un bédouin qui luizarafar viendra en aide, dans un périple du Soudan à Paris est un personnage bien plus secondaire dans l'album que dans le film de Rémi Bezancon.

Les illustrations de Julie Faulques et les anecdotes historiques de Fred Bernard mettent particulièrement en valeur cette histoire extraordinaire,

Une fois n'est pas coutume je laisse pour finir cette chronique,  un petit  commentaire du fiston qui a vu le film et le livre  ;

J'ai vraiment  adoré ce livre  même si je trouve ca bizarre cette girafe qui fait le tour du monde  en plus la girafe est l'animal que je trouve le plus passionnant : son long coup le fait qu'elle se torde dans tous les sens... Et j'avais vu le film et les deux histoires sont super car elles se complètent toutes les deux!!

 

le-zoo-de-zoe-lino-le-lionceau

 3. Les Belles Histoires, TOME 1 : Le zoo de Zoé – Lino, le lionceau     ( Bayard Jeunesse)

Zoé habite dans un immense zoo où chaque animal vit dans un espace qui restitue son habitat naturel. Son grand-oncle Horace, un aventurier qui court le monde pour sauver des animaux en danger, l’a créé, et sa mère vétérinaire y travaille. Zoé, elle, a un secret : elle comprend les animaux et peut leur parler.
De retour de Tanzanie, Horace ramène Lino, un lionceau orphelin, sous-alimenté et craintif, car toute sa horde a été exterminée par des trafiquants. Zoé va essayer de faire adopter Lino par Léonard, le lion solitaire du zoo, mais le vieux fauve a un sale caractère…

 Un joli roman paru chez Bayard Poche qui augure une fort jolie série à conseiller à tous les enfants- et ils sont nombreux qui adorent les  bestioles à fourrure..

Une intrigue simple, des chapitres plutôt brefs, une intrigue facile à saisir et pas mal construite, une petite héroine de l'histoire malicieuse et attachante, et des illustrations de Sophy Williamscolorées et expressives ...

Bref, après la girafe on adopte ce lionceau sans l'ombre d'une hésitation!!