On reste sur la lignée de notre article matinal dans l'ambiance crimes, flingues meurtres et détectives privés avec une exposition et un beau recueil de nouvelles policières en lien avec le détective privé, figure incontournable du roman policier :

Une expo a la BILIPO et un recueil de nouvelles autour de plus célèbre détective privé, pour deux infos concernant  le meme public  et la même thématique : 

 1.Exposition et catalogue d'exposition "Détective, Fabrique de Crimes"

 

detectives

Actuellement, une très belleexposition à la Bibliothèque des littératures policières,  propose de regarder comment ce succès a été construit, avec des combats journalistiques et des recettes sensationnalistes.

Avec ses photos impressionnant et ses reportages passionnant, c’est tout une époque à revivre.

Et pour accompagner l’exposition un livre illustré est édité par les éditions JosephK que Michel a dévoré :

 

detective

 Tout le monde ne pourra pas aller à la Biblipo…La quoi ! La Biblipo, la BIB liothèque des LI ttératures PO licières. L’unique établissement européen consacré à la conservation et à la promotion des littératures policières. Dommage car il y a une formidable exposition : « Détective » Fabrique de crimes, (1928-1940) ou comment Gaston Gallimard prouve que le crime peut payer. Lorsque que le patron d’une petite agence de détective lui a proposé de financer un magazine consacré aux crimes et autres faits-divers sanglants son instinct d’éditeur ne s’est pas trompé.

L’hebdomadaire s’est vendu jusqu’à plus de 500 000 exemplaires par semaine. Ce fut son plus gros succès commercial, un succès foudroyant.

De formidables écrivains, des photographes et des journalistes sans tabous, le grand public, les surréalistes et les existentialistes adoraient, les autres détestaient.

« Les bandes de la nuit » « Le dépeceur de Lyon » « Crimes de fous » » « Plaisirs dangereux » « les brebis enragées » mais aussi « 2 563 539 étrangers en France » « Les 5 monstres de la Gestapo »  « Le massacre des juifs »…les titres accrochent le public. Sociologique et politique, le catalogue de l’exposition devient une sacrée photographie du monde dans  l’entre-deux guerres.

 Bien sûr c’est glauque, un peu crapoteux, mais Amélie Chabrier et Marie-Ève Thérenty, deux universitaires spécialistes de la littérature journalistique, nous donne un éclairage d’historien et leurs analyses, érudites et accessibles à la fois, rendent passionnante  la lecture de ce gros bouquin noir et rouge sang.

 2. Détective détraqué ou les mésaventures de Sherlock Holmes

détectibf

"Par un jour de mars 1933 sombre et brumeux, Sherlock Holmes entra dans notre appartement de Baker Street, se débarassa de son imperméable dégoulinant de pluie, s'affala dans un fauteuil, près du feu et se replia sur lui même dans une attitude trahissant un accablement profond. Au bout d'un moment, il prit la parole : " de toutes les affaires que nous avons eu à traiter Watson, aucune ne nous touche d'aussi près que celle ci."

 Depuis sa première apparition il y a bientôt 130 ans, Sherlock Holmes a toujours été l’un des personnages de fiction les plus populaires au monde ; il continue de recevoir du courrier du monde entier à l’adresse mythique du 221 B Baker Street.

Le succès de l’oeuvre d’Arthur Conan Doyle fut presque immédiatement suivi d’imitations une floraison de pastiches et  parodies a vu le jour dès les années 1890,  de l’hommage à l’ironie et à la caricature, voire au burlesque.

Ce recueil de 20 nouvelles  présente un échantillon de récits inventifs et spirituels de la fin du XIXe siècle à nos jours. Auteurs et illustrateurs venus des quatre coins du monde, fervents admirateurs et connaisseurs de Sherlock Holmes, apportent leur touche de fantaisie pour faire de tous ces épisodes humoristiques une aventure singulière.

Ce recueil de vingt nouvelles, des pastiches plus au moins inspirés se moquant gentiment du célèbre détective.  Sherlock Holmes lui-même victime de vol… Remplacé par sa propre fille dans une enquête… Floué par Scotland Yard et par l’intrépide Frenchie Arsène Lupin… et même envoyé en prison ! De Londres à New York, en passant par Prague ou la campagne française, voilà bien des situations insolites dans lesquelles va se retrouver le célèbre détective, sous la plume de quelques élégants farceurs.

Auteurs grands holmésiens, anciens et contemporains présentent certains textes parfois inédit , agrémentés de belles illustrations de Scott Bond, un holmesien americain (4 dessins) de Leonid Koslov, un holmesien russe (9 dessins)   et même une de l'excellente illustratrice française Vlou (cocorico!), qui finit de rendre ce ce qui pouvait n'être qu'une simple curiosité un bien bel objet littéraire!!