16 mars 2017

La fille sur la banquette arrière au Théâtre de la Tête d'Or: une comédie drôle et percutante qui fait du bien

 Après l'excellente et hilarante pièce  Silence, on tourne !, qui nous avait totalement emballé à la fin de l'année dernière,  et qui joue actuellement  à Paris au Théâtre Fontaine, Le Théâtre de la Tête D'or présente, jusqu'au 18 mars, La Fille sur la Banquette Arrière, une comédie de Bernard Slade adaptée par Jean-Claude Carrière et mise en scène par Thierry Harcourt, avec Christian Vadim et Christelle Reboul en têtes d'affiche.  Une pièce tout autant réussie servie par une épatante distribution qu'on... [Lire la suite]

16 mars 2017

LES PORTES DE LA NUIT ; un grand film oublié de Carné en version restaurée

En 2017, Pathé poursuit la restauration de son catalogue et laisse présager une nouvelle année riche en patrimoine. Deux nouvelles éditions DVD/Blu-ray rejoindront la collection des films restaurés le 29 mars 2017: Les sorcières de Salem et Les Portes de la nuit dont  on va parler en premier lieu .   Critiqué lors de sa sortie au cinéma en 1946, mais devenu depuis un film incontournable du duo Carné/Prévert, Les Portes de la nuit s'apprête à renaître une nouvelle fois suite à un minutieux travail de restauration et à une... [Lire la suite]
16 mars 2017

TAMARA : un teen movie à la française plutôt frais et sympathique

      « Tamara », la très sympathique héroïne rondouillarde de la BD éponyme de Zidrou et Darasse  est devenu l'an dernier un film réalisé Alexandre Castagnetti, ex La Chanson du dimanche et récent adaptateur du plutôt sympathique « Grimoire d’Arkandias »)  qui  est sorti en DVD chez TF1 vidéo  le 28 février dernier. A l'origine,  Tamara est une bande dessinée belge écrite par Zidrou, dessinée par Christian Darasse et éditée chez Dupuis, qui... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 mars 2017

Quais du Polar 2017: Mémoire cachée: le roman d'espionnage apocalyptique du plus populaire auteur de polars allemand

  Moyenne «  Pour une raison inconnue, Noah ressentit le besoin de s’excuser, bien qu’il sache qu’Altmann avait raison. Pis encore : il savait qu’il aurait du agir comme lui. Son hésitation les avait mis en danger : heureusement qu’ils avaient mal fouillé Altmann et que celui-ci avait encore une arme sur lui »  On vous a déjà parlé à maintes reprises du festival Quais du Polar qui ouvre ses portes désormais dans  tout juste deux semaines, mais pas encore vraiment du fait que la manifestation met... [Lire la suite]