C-2016-Kunbsthaus-Zu-rich

La semaine dernière, gros évènement dans notre quartier de la Croix Rousse avec la présence d'une star incontournable du cinéma français populaire qui est venue nous montrer une autre facette de son talent au Théâtre de la Croix Rousse.

20170404_112720

Cette star, c'est évidemment notre Josiane Balasko préférée, oui,  la Madame MUSQUIN du Père Noël est une ordure qui, à des années lumières de ses rôles qui l'ont fait connaitre,  opère  un virage  à 180 degrès en jouant au théâtre le rôle d’une femme rompue, le titre de cette pièce mise en scène par Hélène Filières et d'après un texte de Simone de Beauvoir.

Plus qu'un texte c'est plus particulièrement  un monologue issue du recueil de nouvelles "La femme rompue", celui d’une femme plongée dans une solitude absolue un soir de réveillon et qui a perdu  tous ceux qu’elle a aimés..

 Âpre, haletant,  ce cri de rage ironique et cru a littérallement transporté Michel :

 

filage-C-Pascal-Victor_carrousel_spectacle (1)

 Une musique chaotique, est-ce le lit d’une chambre à coucher, sur scène, le divan d’un psychanalyste, un lit d’hôpital ou le canapé d’un salon bourgeois? Une femme couchée, une femme cassée à plusieurs étapes de sa vie: fille,sœur, épouse et mère. Une femme abandonnée dans toute sa condition humaine.

 

C-DR_carrousel_spectacle

 Une femme blessée mal-aimé et mal-aimante dans un soir de solitude, un soir de réveillon où l’on souffre encore plus d’être seul. Un texte écrit en 1967 par Simone de Beauvoir, un texte cru et violent dans lequel aucune phrase n’a été adaptée à notre époque et pourtant un texte d’une étonnante modernité.
Un texte crié, gémit, craché, pleuré par une Josyane Balasko en pleine possession de son art.
Elle est seule sur scène et elle est toutes les femmes.

 

La Femme rompue • teaser from Théâtre des Bouffes du Nord on Vimeo.