coffret-almodovar-collector-Blu-ray-achat-precommande


Une première pour sa 70e édition : le jury du Festival de Cannes sera présidé par un cinéaste espagnol, Pedro Almodovar : puisqu'on sait depuis plusieurs semaines que c'est bien le fantastique réalisateur espagnol qui décernera la Palme d’or de la 70e édition du Festival, qui se tiendra du 17 au 28 mai.

 Et quoi de mieux pour mettre Pedro Almodóvar à l’honneur que de parler de coffret Blu-ray sorti en octobre dernier  chez TF1 vidéo, qui  regroupe pas moins de 18 longs métrages – dont un au format DVD.

Un  éblouissant coffret qui couvre 20 ans de carrière sans omission puisqu’il contient les 13 longs métrages réalisés par Almodóvar depuis 1987 avec La loi du désir jusqu’à aujourd’hui, Julieta, sorti en mai 2016, constituant l’ultime film du coffret.

almodovar-anthologie-bluray-coffret

 Voici les 17 titres  présents dans la sélection  : Dans les ténèbresQu’est ce que j’ai fait pour mériter ça !La loi du désirFemmes au bord de la crise de nerfsAttache-moiTalons AiguillesKikaLa Fleur de mon secretEn chair et en osTout sur ma mèreParle avec elleLa mauvaise éducationVolverEtreintes briséesLa piel que habitoLes amants passagersJulieta.

Parmi ces 17 films, on a réussi à en voir deux un peu pris au hasard en piochant: "Qu'est que j'ai fait mériter ça?", au tout début de sa carrière, et 25 ans plus tard le plus sage et plus mélodramatique Etreintes brisées..

Deux  longs métrages issus de deux époques différentes, la movida, et son versant plus moderne et plus mélodramique, deux facettes qui nous montrent à quel point Pedro reste unique : 

1.Qu'est que j'ai fait pour mériter ca? ( 1984)

Quest-ce-que-jai-fait-pour-mériter-ça

Madrid 1984.Une drôle de famille : un mari, arrogant et macho, nostalgique d’une ancienne maitresse allemande, deux ados entre traffic de shit et amant trentenaire, une belle-mère exigeante qui adopte un lézard, et Gloria, mère courage débordée tendance movida qui, lorsqu’elle est en manque de Maxiton, sniffe du Paic Citron pour tenir le coup.

Nous sommes bien chez Almodovar, œuvre de jeunesse, quatre ans avant l’explosion de « Femmes au bord de la crise de nerfs ». Et tout Almodovar est déjà là en germe.  Du roman photo populaire mais complètement déjanté, dans un monde ou la débrouille s’arrange très bien avec la morale ambiante.

Intéressant de constater que  François Ozon notamment doit beaucoup aux premier films du réalisateur madrilène. Incontournable pour les aficionados du maitre.

Bref, ce film , c’est déjà de l’Almodovar mais brouillon, bordélique genre nouvelle vague mais toujours tendre envers les mères. Vraiment intéressant, amorale et anticonformiste comme toujours


  2. Etreintes brisées ( 2009)

etreintes

Avec ce qui était  son dix-septième film  qui a été reçu un peu tièdement- à croire qu'on s'habitue un peu trop au génie,  Pedro Almodóvar parvenait  à donner une ampleur romanesque considérable à une histoire somme toute improbable.

Fomirdable conteur, Pedro nous emporte totalement avec  ce film choral qui raconte plusieurs histoires «gigognes» et surtout une magnifique histoire d'amour 

Dans un rôle en or, Penelope Cruz irradie de charme, de sensualitè et d'intelligence dans l'ècrin que lui offre un Almodovar  peut être un poil assagi mais toujours virtuose : Tiraillèe entre deux amants dont le remarquable Lluís Homar, elle est le point central d'une vaste intrigue qui passe d'une èpoque à l'autre, multiplie les personnages secondaires truculents et rèvèle un sombre secret!

Un film dans le film, sur les passions, les consèquences des actes graves ou anodins, la vèritè, la confiance.  Avec un amour des personnages sans limites, un équilibre prodigieux entre drôlerie et émotion et une mise en abyme vertigineuse et aboutie, le film se révèle absolument passionnant et notamment sa deuxième heure, mélodrame noir et torturé,qui  touche au sublime!!

Pedro s'impose notamment digne successeur de Hitchcock (la scène de l'escalier, terrible !) et évidemment de Douglas Sirk dont il est ici un héritier totalement assumé.  Une très large  étendue de sa maestria à un public èlargi pour une oeuvre universelle et majeure de l'un des maîtres du cinèma actuel avec un scènario complexe et poignant!