Le mois d'avril touche à sa fin..l'occasion de faire une dernière revue de DVD de films sortis ce mois ci..trois films totalement différents du gros blockbuster hollywoodien au petit film espagnol gay inédit chez nous en passant par un film d'animation canadien assez étonnant : 

 1.ALLIES- Robert Zemekis;   4 avril  2017 (Universal )

allies

 Seulement un an après la relative  déception  que constituait le film The Walk – Rêver plus haut, Robert Zemeckis  le grand réalisateur Forest Gump, Seul au monde et Retour Vers Le Futur. revenait  aux affaires avec Alliés , un divertissement haut en couleur, minutieusement reconstitué (nommé aux Oscars pour les costumes)

 Ce thriller romanesque se déroulant au cours de la Seconde Guerre Mondiale avait un casting particulièrement glamour- Marion Cotillard et Brad Pitt, qui joue un couple d'espoir qui  tombent amoureux en pleine guerre mondiale avant que le doute et la trahison contaminent leur idylle .

 Alliés" est le film hollywoodien par excellence : Alliés est une belle histoire d'amour et d'espionnage qui ressemble beaucoup aux classiques hollywoodiens d'antan.

On notera le soin d'ensemble apporté au film, que ce soit le beau  travail sur les costumes- nominé aux Oscars qu'avec  les mouvements de caméras et de la photographie de Don Burgess.  Tout est raffiné avec des paysages sublimes, des cadres larges et serrés et des costumes bien retranscrit à l'époque passée, qui lorgne largement sur la grandeur épique des meilleures productions des grands studios des années 40 et 50.

 Le film, qui démarre assez mal, finit mieux, dans la dernière partie où Zemekis reprend un thème qu'il avait déjà traité dans le très réussi Apparences, avec  la notion de doute dans un couple quand l'autre sent que son conjoint dissimule un aspect de sa vie qui pourrait être une profonde trahison pour l’autre.

allies-cotillard

Malheureusement, l'ensemble se regarde sans déplaisir mais sans passion non plus, on est loin de Casablanca, auquel le film qui se déroule aussi au Maroc dans sa première partie lorgne ouvertement, et même "le patient anglais".autre  romance sur fond de conflagration mondiale, et dans l'ensemble, on sent mal la passion se consumer entre nos deux personnages principaux.. et il manque à cet Allié le souffle épique des grandes épopées qu'il voudrait atteindre

La faute à un scénario confus  à un coté mélodramatique pas assez assumé, et une interprétation de Brad Pitt est  peu convaincante, le visage figé et le jeu trop guindé, qui  n’arrive pas à transcender son rôle. 

Dommage pour , Marion Cotillard,  qui assure bien mais ce  Alliés  possède un arrière  goût d'inachevé, faute de prise de risques ; Zemekis donnant l'impression de ne pas assez vouloir bousculer le genre trop codifié du drame hollywoodien romanesque.

Alliés en Ultra HD Blu-Ray, avec Marion Cotillard et Brad Pitt

 

 Bonus : L’histoire d’Alliés

Des plateaux au Sahara : les décors d’Alliés
À travers l’objectif : la réalisation avec Robert Zemeckis
Coudre le passé : les costumes d’Alliés
Jusqu’à ce que la mort nous sépare : Max et Marianne
Garçons et filles : la distribution
Lumière, pixels, ACTION ! Les effets visuels d’Alliés ESTEROS-DVDAu volant : les véhicules d’Alliés
Feu à volonté : les armes d’Alliés
Ça swingue : la musique d’Alliés

  2. ESTEROS- Papu Curotto, 28 avril  OUtplay films

  Esteros est le premier long métrage de Papu Curotto qui avait été diffusé l'an passé au Marais Film Festival pour sa première projection publique française, et sort directement en DVD sans passer par la case salles.


Amis depuis l’enfance, Matias et Jeronimo vivent ensemble leurs premières expériences sexuelles lors de leur entrée au collège. Le père de Matias, qui n’accepte pas l’homosexualité de son fils, les sépare. Dix ans plus tard, le destin leur permet de se recroiser par hasard, alors que Matias a une petite amie…

 

 

Un beau film gay argentin  qui 

 revisite  histoire  assez éculée de l’amour impossible et inévitablement compliqué entre deux garçons, dont l'un assume mieux que l'autre son homosexualité.

 

A travers le parcours de ces deux garçons ce sont deux  différentes voies d' aborder sa propre sexualité : Matias, éduqué par des parents stricts et en particulier un père qui ne plaisante pas, s’obstine à vouloir se conformer à une norme désignée; Jeronimo, porté par des parents ouverts et en particulier une mère très complice, suit constamment son coeur et ses envies.

 

La singularité du film de Curotti réside  particulièrement en son lieu: un estuaire en Argentine qui apporte poésie et dépaysement à cette histoire et un habile jeu de miroir entre passé et présent  avec pas mal de  souvenirs heureux de jeunesse partagés  entre les deux amants interdits.

 

 

La mise en scène de Curotti parfois trop scolaire, réussit tout de même quelques belles envolées intimistes et poétiques. 

 

 

 

 Papu Curotto délivre des scènes d’intimité aux dialogues qui sonnent vrai et qui sont portés par des comédiens  charismatiques,  et l'ensemble sait bien retranscrire  les affres  de la passion et forcément on aime bien cela à Baz'art ..

 

la-bataille-geante-de-boules-de-neige-DVD-208x300

3. LA BATAILLE GEANTE DE BOULES DE NEIGE  Jean-François Pouliot et François Brisson;  

21 avril- M6 Video

 

 

 

 La Bataille géante de boules de neige  est un film québécois 

 dont le titre original est « La Guerre des tuques 3D », présenté en compétition lors du dernier  Festival du film d’animation d’Annecy, après une carrière en salles  en fin d'année dernière ayant quand même réuni 220.000 spectateurs. 

 

 

Bon film d’animation qui fait rire petits et grands , le film possède  un coté guerre des boutons évidentes avec ces deux groupes d’enfants s’affrontent à coups de boules de neige pour s’occuper pendant les vacances d’hiver…

 

Le film demeure vraiment  sympathique et plein de bonne humeur inhérent à la jeunesse des personnages- aucun adulte n'y est présent

..

 

 

On aime 

certains personnages très sympathiques, comme par exemple  ce  journaliste apprenti  plus vrai que nature, et le film aborde aussi des passages plus douloureux notamment à la fin du film assez inattendu.... 


Le DVD de La bataille géante de boule de neige édité par M6 Vidéo

  nous montre notamment le travail des  voix françaises du métrage, assurées par les  membres du groupe Kids United,  les nouvelles idoles des cours de récréation de nos chères tetes blondes  et qui interprétent  « Je suis le vent » des Kids United, chanson qui colle  bien à l'esprit du film.

 Bon par contre, la chanson de Céline Dion au générique du film, on pourrait s'en passer, mais bon, n'oublions pas que le film est sorti en plein esprit de Noël...