3D-DVD_LA-COMMUNAUTE

  Le nouveau film de Thomas Vinterberg  ( réalisateur de "Festen" et "La chasse") un des grands instigateurs de la fameuse école du Dogme qu'il a co-fondée,  "La communauté"  sort en DVD le mercredi 31 mai chez Le Pacte.

 Dans les années 1970, au Danemark , Erik, professeur d'architecture, et Anna, journaliste à la télévision, s'installent avec leur fille de 14 ans, Freja, dans une villa d'un quartier huppé de Copenhague où ils décident de tenter l'expérience de la communauté. 

Dans une tonalité  tour à tour  drôle et grave, le film capte bien l'air du temps des années 70, entre humeur post-soixante-huitarde et émergence de divers modèles de familles recomposées,une tendance dans les 70's où souffle un vent de liberté et de candeur.

2003727__c_Le_Pacte

 Une chronique réaliste et douce/amère qui aborde les thèmes inhérents à la vie en communauté, du moins dans sa première partie, plus ouvertement comique que la première  : partage et division de tous les biens, solidarité des plus riches et soutien des moins fortunés, décisions collegiales, absence de chef : la communauté vue par Vinterberg est  visiblement très marquée par l'esprit soixante huitard.

La communauté aborde intelligemment le sujet de la vie en communauté ainsi que les limites de l'exercice  à partir du moment où l'amour adultérin vient troubler l'esprit de la communauté.  


http://www.premiere.fr/sites/default/files/styles/premiere_article/public/thumbnails/image/lacommunaute.jpg

On n'est pas vraiment dans les comédies récentes sur le même thème de la colocation comme L'Auberge espagnole ou Adopte un Veuf, la seconde partie tournant inexorablement vers le drame autour des difficiles relations du  couple Anna et Erik.

On regrettera du coup que les membres de cette communauté ne soient pas présentés plus longuement  : La vie du groupe et la personnalité des membres ne sont pas assez développés et du coté certains personnages secondaires et leurs comédiens ne sont pas assez exploités.

309__c_Henrik_Petit

Au milieu d' un casting d'acteurs scandinaves particulièrement chevronnés, on saluera le jeu de  Tryne Dirholm (Anna) dans le rôle de l'épouse trompée prête à tous les compromis, récompensée par l'ours d'argent de la meilleure actrice à la Berlinale 2016.  

Un film interessant mais pas totalement abouti, qu'on peut néanmoins découvrir avec intéret lors de sa sortie DVD..

 

 

BONUS :

Entretien avec le cinéaste et module  + making of