23 mai 2017

Pourquoi nous détestent ils-? un documentaire captivant qui sonde les origines du racisme

    Pourquoi nous détestent-ils ? est un documentaire réalisé et incarné par Amelle Chahbi, Alexandre Amiel et Lucien Jean-Baptiste. Chacun d’eux se concentre sur les relations qu’entretient la France avec l'une des composantes de sa population : les Musulmans, les Juifs et les Noirs.Sous la forme d'une investigation journalistique, le trio de réalisateurs remonte à l’origine des clichés racistes afin de les questionner, pour mieux les démonter. Ils confrontent ainsi leurs singularités à des discours antisémites,... [Lire la suite]

23 mai 2017

Deux beaux livres sur la cuisine qui nous mettent l'eau à la bouche

 Baz'art ou l'art du contrepieds: en plein Festival de Cannes, on ne parle pas ( encore?) de livres sur le cinéma mais sur la gastronomie...   Deux livres qui ne sont pas vraiment des livres de recettes mais plutot des livres mettant en avant le bien manger et le bien vivre avec deux icones de la bonne bouffe, le regretté Jean Pierre Coffe et notre gloire locale-  à égalité avec Biolay dont j'ai parlé ce matin- Paul Bocuse  : 1.Jean Pierre Coffe : Coups de coeur et coups de fourchette / Larousse Oublié le... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 mai 2017

L’endroit le plus dangereux du monde; Lindsey Lee Jonhson : une "fureur de vivre » d'aujourd'hui

    "L'endroit le plus dangereux du monde" de  Lindsey Lee Jonhson est un  roman  sur la jeunesse américaine ,  fort et percutant, qui possède un  côté « fureur de vivre » évident avec une peinture de jeunes  gens qui brûlent la vie par les deux bouts.   Nous suivons la vie d’un collège américain bouleversé par une tragédie et de chacun de ses protagonistes, tous plus ou moins perdus et se sentant obligés de repousser toujours plus loin leurs limites. Il y a... [Lire la suite]
23 mai 2017

Live report du Showcase de Benjamin Biolay à la Fnac Bellecour pour VOLVER : intense et vibrant!!

    L'an passé, lors de la sortie de Palermo Hollywood, le premier album argentin de Beamin Biolay, je me félicitais du fait que l’Argentine avait  tellement inspiré l'artiste qu’une quinzaine de  chansons étaient déjà prêtes à être publiées, mais que sa maison de disque n'avait pas souhaité faire un double album,  essentiellement pour des raisons commerciales. On aura donc patienté une année entière pour évaluer si la seconde fournée de la virée argentine de BB était tout autant miraculeuse que la... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,