Le cinéma philipin réalisés par l’un de ses plus célèbres représentants, Lino Brocka et le retour en force de David Lynch présent lors du dernier Festival de cannes pour notamment présenter la suite de sa mythique série Twin peaks, voilà ce qu'on vous propose dans ce billet spécial classique du  cinéma mondial : 

738_placement_sticker_coffret_lino_brocka

1 Lino Brocka restauré par Carlotta

Il a tourné jusqu’à cinq films par an, il a monté Tennessee Williams et Jean-Paul Sartre au théâtre, il a réalisé des téléfilms et des documentaires pour la télévision. Il a révolutionné l’écriture cinématographique de son pays, il s’est engagé publiquement pour la cause des habitants des bidonvilles et pour la reconnaissance de l’homosexualité. Il était un metteur en scène star aux Philippines, il est mort accidentellement en mai 1991. Le film de Cyril Collard «  les nuits fauves »  lui est dédié.

Lino Brocka est un réalisateur philippin connu en Europe grâce à deux films importants. Profitons de cette petite chronique pour rendre hommage à Pierre Rissient, le réalisateur, cinéphile, globe-trotter,  grand découvreur de pépites devant l’éternel.  Grâce à lui « Insiang » sera le premier film philippin à être sélectionné au festival de Cannes en 1978. Un an auparavant il avait ramené en France  « Manille » qui avait enthousiasmé la critique

manille-lino-brocka

Un grand merci  à Carlotta pour ces formidables restaurations 4 K, ce sont des films formidables, modernes, énergique, complexes et populaires à la fois, les acteurs sont beaux et bien filmés, une belle photo des plans magnifiques quand on sait qu’un tournage durait entre 10 et 20 jours..

Les suppléments aussi sont formidables Brocka me fait penser à Fassbinder mais sans la radicalité et avec un vrai engagement populaire.

« Manille » est un film très engagé politiquement, il montre sans fard la vie  du sous-prolétariat dans les Philippines de Ferdinand Marcos. Pauvreté, précarité, travail harassant sur les chantiers. Cette vie, c’est le quotidien de Julio jeune garçon de 21 ans, il souffre à Manille, mais il a un but, rechercher Ligaya, sa fiancée pour retourner vivre dans leur province natale. Tel Orphée, Julio veux sortir son Eurydice de l’enfer de la prostitution, « Manille » devient une histoire éternelle magnifiquement filmée, bref un film d’une modernité et d’une beauté plastique impressionnante.

« Insiang » est une tragédie, c’est du cinéma, mais c’est aussi un documentaire en 35 mm sur la vie des bidonvilles en périphérie de Manille.

"Insiang", pure jeune fille tente de se faire une place dans un univers délétère fait de cri, de peur et de désir. Les hommes tournent autour d’elle, Bebot son amoureux trop entreprenant, lache et sans avenir, Nanding le jeune étudiant timide et falot et Dado le caïd du quartier qui est aussi le jeune amant de sa mère qui la déteste.

Tragédie sur la triste condition des femmes «  Insiang » est plus qu’un film féministe c’est un œuvre humaniste bouleversante.

Ces 2 chefs-d’œuvre du cinéma philippin Réunis pour la première fois au sein d’un Coffret Collector Limité 2 Blu-ray™ + 1 DVD, les bouleversants Manille et Insiang sont disponibles dans leur splendide version restaurée, accompagnés en exclusivité du documentaire Retour à Manille : le cinéma philippin réalisé par Hubert Niogret.

Remercions une nouvelle fois Carlotta d’avoir eu le talent d'éditer et de distribuer ces deux œuvres importantes et souvenez-vous jeunes cinéphiles : «  il n’y a pas de vieux films, il n’y a que des films que l’on n’a pas vus »

 2. La sortie en salles des films de David Lynch,  "Twin Peaks - Fire Walk With Me " et Eraserhead le 31 mai

 

eserahead

Une ressortie 4K est au cinéma demain  31 mai suivie des éditions Blu-Ray et DVD chez Potemkine de deux grands films de David Lunch :

Premier long métrage de son auteur "Eraserhead"  est  une véritable expérience à suivre pour le spectateur, plongé dans une ambiance  o combien noire   mystérieuse dans laquelle un homme est en proie à la folie depuis la naissance accidentelle de son fils, un monstre difforme et repoussant.

Dès les premières images, l’atmosphère étrange du film s’impose, et la caméra nous plonge dans des trous noirs,  qui influença également beaucoup  de cinéastes on pense notamment à Nicolas Winding Refn dans Only God Forgives.

 

ERASERHEAD - Un film de David Lynch // Version restaurée 4K au cinéma le 31 mai (trailer / bande-annonce) from POTEMKINE FILMS on Vimeo.

 

twin peaks

 Après l’immense succès de la série télévisée éponyme, David Lynch signe en 1992 moins une adaptation sur grand écran de son carton cathodique qu’une prequel :

Bien que tourné après la série, l'action de "Twin Peaks - Fire Walk With Me " se situe avant. Le film raconte en effet les sept derniers jours de la vie de Laura Palmer.
Cependant, il faut impérativement avoir suivi la série pour réellement apprécier à sa juste valeur le film et comprendre les tenants et aboutissants du film .
Un long métrage pas forcément à recommander aux non-avertis, les fans de la série éponyme vtrouveront dans le film quelques-unes des clefs pour déchiffrer certaines des nombreuses questions que les épisodes avaient laissés en suspens. Ce film nous hypnotise comme seul le cinéma de Lynch sait le faire..