entretiens

Ils sont cinq, et des costauds, des cinéastes français mondialement connus. Jean-Pierre Melville (1917-1973), François Truffaut (1932-1984), louis malle (1932-1995), Claude Chabrol (1930-2010) et Claude Lelouch toujours bon pied bon œil se livrent, au mi-temps de leur carrière, au plus célèbre interviewer de la fin du XXe siècle Jacques Chancel, qui anima durant vingt-deux ans la formidable émission  sur France Inter : « Radioscopie ».

Cette émission culturelle était diffusée tous les jours de 17à 18 heures et par la diversité de ses invités était une large fenêtre sur tout ce qui faisait le paysage intellectuel français.

Ces cinq cinéastes vont se livrer et parler de leur amour du cinéma. Melville, Truffaut, Chabrol, Malle, Lelouch n’auraient pas pu faire un autre métier.

Melville : «  L’armée des ombres », « Le Samouraï » entre autres, avoue être de droite et avoir des amis communistes ce qui en 1969 était mal vu d’un côté comme de l’autre. Truffaut parle de se deux grande passions : les femmes et le cinéma, il a trente-sept ans et vient de réaliser « La sirène du Mississipi » avec Catherine Deneuve.

Chabrol parle de l’héritage d’une vieille tante qui lui permit de réaliser « le beau Serge » son premier film qui lança la Nouvelle Vague. Malle qui un an auparavant a présenté « Le souffle au cœur » une joyeuse critique de la bourgeoisie de province (recherché le DVD et vous verrez qu’il y va très fort) parle de sa passion pour le documentaire.

Résultat de recherche d'images pour "Entretiens avec Jacques Chancel ( éditions de la Table Ronde)"

 

Et Lelouch qui en 1982 a retrouvé le succès international avec « Les uns et les autres » raconte de la préparation du film « Edith et Marcel » sans savoir que quelques semaines plus tard Patrick Dewaere se donnera la mort.

Cinq entretiens passionnant de cinéastes passionnés qui donne un instantané d’une époque, la France de Pompidou et de Giscard et d’un cinéma français qui avait une influence considérable dans le monde entier.

A réserver donc aux amateurs de 7ème art mais aussi aux amateurs d’histoire et de sociologie, ça fait donc pas mal de monde, quand même, à la louche.

 

 Entretiens avec Jacques Chancel ( éditions de la Table Ronde)