deja

 

Le comédien Lucien Jean-Baptiste avait connu  en 2009 un très beau succès public et critique avec sa toute première réalisation, "La première étoile", l'histoire d'une famille d'antillais qui découvrait les joies du sport d'hiver : frais, sans prétention,  touchant et très souvent amusant, le film visait juste par son efficacité et sa sympathie affichées.

Malheureusement, en allant voir en salles- on était peu nombreux à le faire-  son second long, "30 degrès couleurs",  j'avais bien  vite déchanté tant les stéréotypes et la caricature dominait largement l'ensemble et les bonnes intentions du premier film .

Sorti en mars 2016 " Dieumerci,"mettait en lumière le parcours d’un homme et son combat pour aller de l’avant et oser vivre de sa passion et son film  tout à la fois  drôle, sincère et touchant, dégageait, un vrai charme auquel il étaitdifficile de résister.  

A peine dix mois après cette belle surprise, un quatrième long métrage est sorti en DVD chez TF1 vidéo le 25 mai dernier c'est   Il a déjà tes yeux, qui  continue sur cette dimension là,  d'un  cinéma populaire fait d'humanité et de corde sensible en s'attaquant à un sujet de société : l'adoption.

Afficher l'image d'origine

 IL A DEJA TES YEUX  s'amuse des clichés sur l'adoption avec beaucoup de tendresse, à défaut de beaucoup de  mordant, et malheureusement, sans tomber dans la caricature de son second film, il ne possède pas forcément les mêmes qualités d'humour et d'émotion de ses premiers et troisième essais.

 "Il a deja tes yeux " se présente ainsi une sympathique comédie qui propose une idée de départ  originale mais qui  ne va pas beaucoup plus loin que son pitch,  et souffre de quelques facilités et de situations et personnages assez convenus avec des personnages secondaires notamment (le complètement félé Vincent Elbaz dans un rôle plutot habituel pour lui , la bonne copine jouée par Delphine Théodore) .

Des personnages et situations qui semblent avoir été vus des milliers de fois dans les comédies françaises standart, d'autant plus  que la réalisation ne fait jamais mine d'aller plus loin que le simple champ/contechamp de base..

Difficile cependant de bouder son plaisir devant  la bonne humeur et la fraicheur  qui se dégage du sujet et l'envie de se frotter à un sujet tabou, le racisme à l'envers, ainsi qu'aux thématiques  de l'acceptation de la différence et du regard des autres,  même si on aurait aimé que le cinéaste aille au delà de la comédie gentillette où les enjeux dramatiques sont à peine effleurés..

http://www.notrecinema.com/images/filmsi/il-a-deja-tes-yeux_578958_32131.jpg

 Mais qu'importe nos réserves : "Il a déjà tes yeux" est  clairement un feel good movie particulièrement sympathique et bienvaillante

Comme l'ensemble de sa filmographie, le dernier " bébé" (à l'image du mignon bébé blondinet qui est le personnage donnant le titre au film)  de Lucien Jean-Baptiste est avant tout un film d’acteurs et  de personnages, et tant pis si l'écriture et surtout la mise en scène pêchent un peu.