couv argu


On avait   bien aimé  Insomnie mon amie de Philippe Romon (rédacteur en chef à Psychologies magazine ), singulier journal de bord d'un incurable insomniaque.Il a sorti en janvier dernier roman ou une autobiographie, difficile comment classer ce labyrinthe  littéraire amusant finalement ? ). Je ne m’appelle pas Paul Velasquez ».

Dans ce livre, Romon entreprend une vaste introspection autour de la question « Qu’est-ce qu’être un homme ? », pour laquelle il convoque aussi bien la psychanalyse, l’humour que la littérature.

 Etre un homme c'est quoi ?  C'est à cette question existentielle que l'auteur tente d'apporter une réponse par l'intermédiaire de son héros Paul.  Partant de ses expériences personnelles en tant que fils de parents agés,  de père de deux garçons,  d'ex-mari et d'amoureux d'une femme,  le personnage de Paul essaie de trouver des explications.

 Au début l'embryon est à la fois femelle et mâle et au cours du temps les deux genres s'imbriquent fréquemment.

 L'auteur de nous cache rien de ce que vit le héros,  son passage à l'armée, ses problèmes d'érection, ses rapports à l'homosexualité, tout est dit de façon franche et avec humour.  Mais ce vaste sujet est étayé par des études précises, comme par exemple l'histoire d'Oedipe,  le point de vue d'auteurs tels qu'Elisabeth Badinter,  de la Bible,  de la Cabale ou du Judaïsme.  

On ne s'ennuie pas à la lecture de ce livre qui peut donc nous apporter quelques  réponses à la question de savoir  qu'est ce qui peut caractériser un homme de sexe masculin.

 

Je ne m'appelle pas Paul Velasquez; Philippe Romon ed Carnets Nord