Deux romans américains réédités qui sont de vraies pépites sur l'Amérique et les habitants qui la peuplent,  à redécouvrir ou découvrir en cet été :

1. La rue, Ann Petry ( Belfond Vintage noir)

larue

"Il l’avait souvent regardé avec méfiance et incrédulité. Junto était toujours le même, et il traitait les Blancs qui travaillaient pour lui exactement comme les Noirs. Non, ce n’était pas parce que Junto était blanc qu’il supportait mal d’imaginer Lutie couchée avec lui. C’était uniquement parce qu’il n’admettait pas que quelqu’un la possédât, à part lui-même, évidemment. En était-il amoureux ? Il se le demanda sérieusement. Non. Seulement il la désirait. Elle l’intriguait. Il y avait un tel air de défi dans sa façon de marcher la tête haute et d’éluder ses essais de déclaration."

Une  nouvelle trouvaille de cette collection Vintage qui ressort de petites pépites…, mais ici dans la collection  Vintage Noir, le versant noir de Vintage.

 

Premier livre à succès d'une écrivain afro américain qui a dépassé  le million d'exemplaires, la rue connut  un énorme succès à sa sortie en 1946 aux USA, écrit par une femme noire dans les années 40, gros succès à l’époque, le roman a pour décor le New York des années 40. dans lequel les préjugés et les ségrégations étaient prégnantes.

  « Et le vent recommençait sans se lasser, jusqu’à ce que les passants soient forcés de s’arrêter et d’arracher le journal. Il s’attaquait alors à leur chapeau, les étranglait avec leur écharpe et s’engouffrait dans leurs vêtements. »

Chronique pleine d'acuité et de dureté  des difficultés et obstacles auxquels doit faire face une jeune femme noire et mère monoparentale, portrait sans concession d'une amérique où les minorités étaient confrontés à des injustices qui malheureusement n'a rien perdu de son actualité et de sa pertinence.

LA RUE  -  Ann PETRY
Editions BELFOND  -  Collection Vintage  -  18/05/2017

 2. Vies et moeurs des familles d'amérique du Nord; Garth Risk Hall­berg, ( PLON/ feux croisés)

vies et moeurs"Pourquoi deux personnes s'attirent-elles mutuellement ? Cette question laisse les êtres humains perplexes depuis la nuit des temps. Encore aujourd'hui nous en savons peu, sinon que l'attirance est, par nature, irrationnelle."

Après le succès phénoménal de City on Fire, la redécouverte du premier ouvrage de Garth Risk Hallberg s'avère être une étude passionnante et surprenante sur les moeurs de la famille américaine.

Depuis des années, les Hungate et les Harrison coexistent pacifiquement dans une banlieue de New York. Mais lorsque le patriarche d'une des familles décède, les survivants doivent faire face à la rude réalité : s'adapter ou être confrontés à l'extinction.

A mi chemin entre le livre de photos, le roman et le guide sociologique, cet  ouvrage richement illustré  chronique les émotions et les événements qui jalonnent la vie, de l'enfance à l'âge adulte, de ses personnages, habitants des banlieues américaines avec une pointe de dérision et pas mal d'intelligence.Vies et mœurs des familles d’Amérique du Nord, tra­duit de l’anglais (États-Unis) par Eli­sa­beth Peel­laert, Plon/Feux croi­sés, 144 p. — 16 € 90.