chine

 Félins, Chimpanzés, Grizzlis  Au Royaume des singes : les films Disneynature ne cessent de proliférer ces dernières années dans nos salles de cinéma , avec une trame et un parti pris peu ou prou identiques : mettre en avant ,la faune sauvage emblématique d'une partie du globe en le rendant très accessible aux tous petits avec souvent des images magnifiques mais une narration très concon, accentuant à la fond l'anthropomorphisme  ( c'est à dire faire correspondre  auxs comportement  des animaux des qualificatifs purement humains), sans l'humour  et l'intelligence des Pixar, les maitres en la matière..

 

Bonne nouvelle pour NÉS EN CHINE, le nouveau né des studios que ma fille tenait vraiment à aller voir  tant elle aime les bestioles ( la série Une saison au zoo étant pour elle sa série favorite) l'anthropomorphisme aurait tendance à etre un peu amoindrie et le  voyage au cœur des régions les plus sauvages de la Chine, là où peu d’humains se sont aventurés se voit donc plutôt avec un plaisir plus réel que les précédents.


Nés en chine  explore l’incroyable   diversité   d'un empire du Milieu aux  proportions  continentales,  des sommets   glacés   des   montagnes  aux  forêts  de  bambous,  en  suivant  le destin de ces trois familles d’animaux qui s’entrecroisent dans les environnements les plus extrêmes de notre planète : les pandas, les panthères et les singes.
 

 

nes-en-Chine-en-2016

Certes la voix off de la comédienne Claire Keim vire quand même pas mal au gnangan dans certaines tirades dont on aurait pu se passer, mais le destin de Yaya, lamaman panda géant qui guide son petit Mei Mei alors qu’il explore le monde et gagne en indépendance est très touchant et celui de
Tao Tao, le petit singe plutot rigolo

Et surtout encore plus que dans les autres films du studio, les images subliment cet  habitat parmi les plus hostiles et les plus impitoyables du monde  avec un sens du cadrage parfait, et les images de captation de ces animaux est assez inédite.

neenchaine

Pour cette approche de de l'empire du Milieu, les producteurs ont confié les commandes du projet à un réalisateur local, Lu Chuan, réputé -  comme l'un des plus prometteurs du nouveau cinéma chinois, accompagné des éminents cinéastes animaliers Brian Leith et Phil Chapman et cela se ressent à l'image.

On aime particulièrement  ce que les réalisateurs ont réussi à faire de la panthères des neiges , espèce en danger et filmé de manière exceptionnelle.

  A conseiller quand même avant tout aux grands fans de documentaires animaliers ( les autres risquent de trouver le temps long), ce Nés en chine se laisse voir sans déplaisir..