Baz'art  : Des films, des livres...
10 septembre 2017

Home, la jeunesse flamande en pertes de repères

 HOME_0112

 

 Auréolé de prix prestigieux glanés dans les festivals de 2016 ( Prix Orizonti de la mise en scène (Mostra de Venise)  et  Grand Prix du Jury  au Festival de Cinéma Européen des Arcs)" Home " arrive dans quelques salles françaises ce mercredi 13 septembre.

Quatrième film de  la réalisatrice belge flamande Fien Troch mais son tout premier à sortir en France, HOME nous plonge dans une jeunesse d'aujourd'hui, la  fameuse génération Z, celle qui est connectée à ses smartphones en permanence alors que leurs parents préfereraient qu'ils restent scotchés  à la télé, sans doute pour les cantonner à leur domicile et avoir plus d'emprise sur eux.

HOME_0014

Malgré cette modernité, cette génération  reste dans la lignée de celle de ses générations antérieures, du moins sur le plan cinématographique si on la compare aux oeuvres de  Larry Clark (notamment KIDS ou KEN PARK) ou à celles de Gus Van Sant (ELEPHANT), à qui on pense régulièrement au cours de la projection.

Ces jeunes sans repères, livrés à eux même, rongés par les non dits et l'absence de communication,  vivent des situations pour le moins compliquées, comme  ce jeune Kevin  qui sort de prison au début du film après un acte très violent ( on pense à un autre film  assez radical sur la jeunesse le drame suédois sorti l'an passé Le lendemain),

Chronique réalise et percutante du désoeuvrement et de l'ennui adolescent, "Home" réussit à sortir des sentiers battus sur lesquels il pouvait glisser de prime abord , et à éviter le piège de la distanciation et de manque d'empathie de ces personnages pas forcement très attachants,  grâce à une seconde partie qui prend un virage tragique particulièrement bien menée et  de jeunes acteurs amateurs criants de vérité.

Moins cru, et choquant que les films de Clark,  Home propose quand même une vision de la sexualité frontale et parfois dérangeante, qui pourra interpeller ou sidérer en une deux scènes notamment ....

Home-Fien-Troch-John-1050x600

Mais contrairement  au cinéma de Clark, les adultes ne sont pas totalement ignorés, certains personnages dont la tante de Kevin qui l'heberge chez elle pour son retour de prison étant d'une belle complexité, autoritaire et à l'aise dans son travail et impuissante  et peu àmène face à cette jeunesse désemparée pour certains.

Le film sonde au scalpel cette difficulté permanente entre deux générations qui semblent totalement déconnectées l'une de l'autre  pour un jeu de dupes permanent entre adolescents et adultes qui semblent continuellement se méfier les uns des  autres.

La musique hypnotique et lancinante, signée par le compositeur Johnny Jewel  et le montage particulièrement dynamique  intégrant notamment pas mal images vidéos captées (ou prétendument) par les personnages-mêmes.apporte une vraie profondeur à cette chronique d'une adolescence meurtrie pas toujours aimable mais qui pose incontestablement pas mal de questions..

 

Commentaires
Pour en savoir plus

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de six rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes : critiques cinéma, littérature, théâtre, concert , expositions, musique, interviews, spectacles.

 

Contact de l'administrateur

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 622 052
FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION

FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION
Traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar au mois de juillet, Polar en Vacances revient pour sa
9e édition les mardi 9 et mercredi 10 juillet 2024 afin de promouvoir la lecture auprès jeunes de 6 à 12 ans

Ce festival jeunesse gratuit s’inscrit dans le cadre des opérations Partir en Livre (CNL), l’Été culturel (DRAC Auvergne-
Rhône-Alpes) et Tout l’Monde dehors (Ville de Lyon). Quais du Polar propose aux petits et aux grands lecteurs de polar,
aux centres de loisirs et aux familles du territoire, de se réunir pour des ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage,
des animations, ateliers, jeux et énigmes afin de fédérer les jeunes autour de la littérature.
 

Festival Lumière 2024
 

 

Le festival Lumière fête ses 15 ans. L'ouverture de cette édition anniversaire aura lieu samedi 12 octobre à 18h à la Halle Tony Garnier, en présence du public, des artistes et des professionnels du cinéma. Comme le veut la tradition, le programme de cette grande soirée sera dévoilé ultérieurement. La billetterie pour cette soirée est ouverte ici !

 

Newsletter
144 abonnés
Suivez-moi