Baz'art  : Des films, des livres...
14 septembre 2017

Rentrée littéraire 2017 : après les top petite revue de trois flops : Mc Greevy, Sfar, Lamberti

 

 

Depuis un mois désormais  on a souvent mis en avant quelques coups de coeur de la rentrée littéraire et on va continuer dans les semaines à venir..

Malheureusement on a aussi lu quelques romans qui nous ont moins emballé que ceux ci et on a choisi de les regrouper dans une première partie ( car il en reste d'autres hélas) de déceptions de cette rentrée littéraire, en espérant que ceux ci sauront toucher d'autres lecteurs..

1 Hemlock Grove ; Brian McGreevy ( éditions Super 8)

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-06-19%20a%CC%80%2019_09_48

 

  “Avez-vous déjà entendu parler de la “Lycanthropie clinique”, Peter?”

 

Hemlock Grove (Pennsylvanie) n'est plus une petite ville paisible. Dans les bois, le corps mutilé d'une jeune fille vient d'être retrouvé. Une chasse à l'homme est lancée. Au sein de la communauté, cependant, une angoissante question se fait jour : ce meurtre est-il vraiment l'œuvre d'un homme ? Et si certains en savaient plus qu'ils ne voulaient bien le dire ?

 

Brian McGreevy, qui a travaillé aussi sur la série Netflix tirée de son livre, est né dans la région de Pittsburgh. À l'âge de 15 ans, arguant de "différences créatives", il laisse tomber le lycée. Il est l'un des membres fondateurs de la maison de production El Jefe, basée au Texas.

 

 Promenons-nous dans le bois...prêt pour un Twillight écrit par David Lynch ? Et si la famille Adams était au prise avec un loup-garou vraiment très Garou ? Ça dévore, démembre et déchiquète dans la forêt de Helmlock Grove, petite ville Pennsylvanie mise à sang et chair à pâté par une(des?) bestiole vraiment sans pitié.

Des jeunes filles à moitié dévorée dans un bois on peut dire qu’elles ont vu un sacré loup.......d’où un sacré problème pour Peter qui lui est un vrai loup-garou, mais un loup-garou sympa...presque végétarien....

Brian McGreevy sous les bons hospices de Mary Shelley et de Stephen King.... et Guillermo Del Toro......
On a compris que c’est pas du Ronsard mais de l’amerlok. comme dirait l'autre..
 
Ceux qui auront vu et adoré la série devront aimer cette version roman plutôt ciblée  "young adult", hélas les quadras/ quinquas que nous sommes sommes restés à coté de cette histoire de loup garous :on apprécie  l'objet, la la belle couverture genre Fontana rouge sur fond noir..le pitch alléchant,  mais au bout d'une centaine de pages, l'ennui se fait sentir et cette histoire nous est totalement passée à coté de nous..à croire qu'aucune bête n'est logée en nous!!
MD

 2 Joann Sfar,  Vous connaissez peut etre ( Albin Michel)

 Résultat de recherche d'images pour "vous connaissez peut etre"

"Ecrire, c'est quand quelque chose te tracasse et que tu peux le faire sortir. "Y'a pas de souci, c'est l'inverse. Chaque " y a pas de souci" entendu confortera l'auteur dans l'idée que toute communication avec l'extérieur est vouée à l'échec."

En mai dernier,  on s'était félicités du fait que Joann Sfar abandonnait  pour un temps les univers  un peu trop inspectifs et autocentrés   sur ses obsessions intimes,  pour retrouver avec bonheur son fameux Petit Vampire .

Malheureusement, cette parenthèse aura  été de courte durée car il nous revient  en cette rentrée 2017 avec un récit largement autobiographique  basée sur sa rencontre sur facebook  avec une jeune fille  fantasque  nommée Lili,  ainsi que ses difficultés à gérer  un incontrôlable pitbull, Marvin..

 Ca commence pas mal, c'est plutôt enlevé, ca pose de  questions plutôt pertinentes  sur internet et ses dangers,  mais hélas,  très vite ca se gate pour aboutir à un récit  décousu, trop autocentré pas assez universel. 

Finalement ce mélange  de quelques aphorismes parfois brillants et disgressions  souvent inutiles lasse bien vite.

Dommage, depuis quelques temps, Sfar produit beaucoup, trop peut-être, trop sans doute, et sincèrement son talent  incontestable mérite mieux que cette frénésie d'écriture..

 

 3. Avant tout se poser les bonnes questions ; Ginevra Lamberti (éditions serpent à Plumes )

 

117177508

" Le fait de jouer un personnage et d'endosser un costume bien défini implique également la nécessité de développer des thèses en passant des nuits entières y réfléchir de façon à pouvoir les exposer à l'heure de l'apéro. C'est avec ce genre de choses que l'autre soir un type m'a interpelé parce que j'avais une frange et qu'il voulait m'expliquer sa thèse  au sujet des filles à franges qui seraient les plus déséquilibrées et les pires de toutes..."

 Comme pour le Sfar, ce récit verse largement dans l'autofiction et parle aussi pas mal de réseaux sociaux. 

Ecrit par une blogueuse italienne  étudiante en call center, on est plongé  dans le  quotidien d'une jeune italienne étudiante en call center ( sic)  qui a beaucoup de mal à trouver sa place dans une société italienne particulièrement précaire, traité avec un regard décalé, peu d'humour noir et un grain d'autodérision.

Ca pourrait être drôle et bien vu, mais tout est trop tiré  à l'extrême et verse trop dans la caricature  pour convaincre.

Une fois  encore, l'ensemble est bien inégal : si les parties concernant le marché de l'emploi et les recherches de job sont plutôt croustillantes, tout ce qui concerne l'intime et la famille de la narratrice manquent singulièrement d'intérêt .

Bref, on a affaire à un de ces livres vite lus vite oubliés....  dommage car on est toujours curieux d'avoir des nouvelles de la littérature italienne..

Commentaires
S
Aucun ne me tentait, donc c'est sans regret.
Répondre
M
Merci pour cet avis sincère sur ces quelques livres de cette rentrée littéraire .... ça fait du bien de lire des revues/avis de lectures (que ça soit positif ou négatif) sur d'autres livres que ceux qu'on voit un peu (beaucoup!!!) partout sur les blogs ou autres.<br /> <br /> bonne continuation :)
Répondre
Pour en savoir plus

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de six rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes : critiques cinéma, littérature, théâtre, concert , expositions, musique, interviews, spectacles.

 

Contact de l'administrateur

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 622 052
FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION

FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION
Traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar au mois de juillet, Polar en Vacances revient pour sa
9e édition les mardi 9 et mercredi 10 juillet 2024 afin de promouvoir la lecture auprès jeunes de 6 à 12 ans

Ce festival jeunesse gratuit s’inscrit dans le cadre des opérations Partir en Livre (CNL), l’Été culturel (DRAC Auvergne-
Rhône-Alpes) et Tout l’Monde dehors (Ville de Lyon). Quais du Polar propose aux petits et aux grands lecteurs de polar,
aux centres de loisirs et aux familles du territoire, de se réunir pour des ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage,
des animations, ateliers, jeux et énigmes afin de fédérer les jeunes autour de la littérature.
 

Festival Lumière 2024
 

 

Le festival Lumière fête ses 15 ans. L'ouverture de cette édition anniversaire aura lieu samedi 12 octobre à 18h à la Halle Tony Garnier, en présence du public, des artistes et des professionnels du cinéma. Comme le veut la tradition, le programme de cette grande soirée sera dévoilé ultérieurement. La billetterie pour cette soirée est ouverte ici !

 

Newsletter
144 abonnés
Suivez-moi