biennalle

Une année sur deux, l'art contemporain remplace la danse pour la biennale. Pour la 14e édition qui commence le 20 septembre 2017 et qu'on a pu voir en avant première hier soir , la direction a été donnée  à Emma Lavigne, directrice du Centre Pompidou Metz, et dont l' exposition principale  s'intitule les “Mondes flottants”.

Emma Lavigne a souhaité arrimer la Biennale au coeur de la ville de Lyon dont l’identité s’est en partie façonnée par l’omniprésence de l’eau.


Plus de  75 artistes présenteront leurs œuvres dans différents lieux de la capitale des Gaules, à commencer par le musée d’art contemporain de Lyon,

 

IMAG0513 (1)

 

IMAG0514 (1)

 

 

 

 La Biennale se déploie comme un voyage au sein d’un archipel d’îlots qui sont tour à tour des scènes ou des haltes propices au ralentissement, générant tour à tour émerveillement, prise de conscience, contemplation ou réflexion.

Une manifestation  aussi poétique qu'en prise directe avec son époque / On est tous prets à flotter sur lyon et sa région Car la manifestation ne se limite pas aux portes de l'agglomération.. 

IMAG0515 (1)

IMAG0516

   A voir notamment la « Caveland », située à la Sucrière.  une expérience sonore et visuelle étonnante  ou alors cette oeuvre dès l'entrée du lieu de Marco Godinho qui interpelle le visiteur  avant son entrée sur le mur extérieur du bâtiment  avec le mot "Forever Immigrant "... bref, une nouvelle édition qui résonne parfaitement avec l'actualité et la société actuelle....

 

20170921_131022

20170921_130828

 

20170921_131153

 

"Clinamen v2", oeuvre de l'artiste Celeste Boursier-Mougenot's visible sous le dome installé place Antonin Poncet lors de la 14e biennale d'art contemporain de Lyon.