Sortie DVD et Blu-ray : le 5 septembre 2017 TF1 vidéo

sept

 Dans une ville de province, à dix ans de distance, deux chirurgiens  joués par Michel Piccoli et Gérard Depardieu vont connaître le même destin : ils seront tous les deux victimes du chantage et de la calomnie qui les pousseront au suicide...

Partant d'un fait divers qui s'est réeellement passé, à travers le suicide dans les années 60 d’un chirurgien, quinze ans après celui d’un de ses confrères survenu  à Reims, "Sept morts sur ordonnance", oeuvre emblématique du cinéma populaire des annèes 70, qui a beaucoup passé à la télévision pendant ma jeunesse - et surement  pas mal encore après -s'offre une belle cure de jeunesse dans une version restaurée en 4K   particulièrement réussie.

7_3-d66df

A mi chemin entre le cinéma satirique et provincial d'un Chabrol et  celui plus frontal et dénonciateur  d’un Yves Boisset,  avec ce qui sans doute un des  ses meilleurs films, Jacques Rouffio s'attaque au harcelement moral, aux malversations et aux calomnies dans le milieu médical d'une petite ville provinciale,  en mettant en  lien entre deux histoires se déroulant à dix ans d'intervalle, le même odieux personnage joué à la perfection par un Charles Vanel,   incarnation de l' aristocratie locale et de ses passe droits..

La narration  entrecroise sans cesse passé et présent , ce qui accentue l'impression d'oprresion et de fatalisme qui étreint le personnage joué par un Michel Piccoli qui va peu à peu perdre de sa confiance en lui  et de ses certitudes.

Solidité de son interprétation ( Picolli, Vanel mais aussi Depardieu et Marina Vlady) , précision de son écriture, rigueur de sa réalisation, grande qualité de la bande originale ( de Philippe Sarde, récompensé aux césars) "Sept morts sur ordonnance", qui aura imprimé pas mal de rétines de plusieurs génération avec notamment une scène de tuerie familiale d'une grande  radicalité, est un excellent film français des années 70  à qui cette belle réédition rend largement justice.