20171015_144054

 

On continue à vous parler du Festival Lumière ( comme on va le faire une bonne partie de la semaine forcément) avec un petit rapide focus sur la projection du Roi Lion hier après midi  lors de grande séance des enfants.

 Le film  "Le Roi Lion" est sorti il y a maintenant 23 ans  en salles et est depuis considéré  quasiment par tout le monde- cinéphiles et grand public- comme un des plus grands films d'animation Disney de tous les temps.,

Sa projection dimanche dernier lors de la séance des enfants ( qui est désormais le week end à la place du sacro saint mercredi) s'imposait donc derechef, et c'est   Jean-François Camilleri : Président-directeur général de la Walt Disney Company France qui a présenté la projection auprès des 4000  spectateurs, dont au moins la moitié des bambins qui n'attendaient qu'une seule  chose,  bien évidemment, que la projection commence :

 

roilion-118,5x175-hd

  Lors de sa sortie originale en 1994, le déjà plus vraiment ado ingrat  et vaguement rebelle et pas encore adulte  que j'étais rejetait un peu tout le cinéma d'animation, et Disney en particulier, mais devant les très bon échos du film, le dernier véritable triomphe de Disney, dans sa composition originelle, à savoir sans le comparse Pixar, je m'étais juré quelques temps après de le voir  plus tard avec mes éventuels enfants.

 J'ai donc attendu  2012 , soit plus 20 ans et sa sortie 3D (ce que je n'aurais pu prévoir en 1992, je n'étais pas devin :o) pour voir enfin sur grand écran ce que valait ce chef d'oeuvre de l'animation.

Si jamais la 3D ne m'a semblé particulièrement s'imposer, le reste m'a évidemment emballé et je n'ai pu que reconnaitre que ce Roi Lion fait incontestablement partie des meilleurs Disney,  sans doute avec Alladin, sorti l'année d'avant.

w_mufasa-vs-scar-the-lion-king-2801551-640-380

 

Cette projection dans "la plus grande salle de cinéma du monde" qu'est la Halle Tony Garnier,  dixit à juste titre Jean François Camilleri n'a pu que confirmer la puissance et l'impact qu'a ce film sur les jeunes spectateurs.

Tout, de l'intrigue (vraie tragédie shakespaerienne) aux personnages ( superbe personnage du méchant, Scar, vrai dictateur en genèse, très réussi, et comme le disait Hitchcock , si un méchant est réussi, le film l'est aussi), en passant par les chansons et les chorégraphies, est un émerveillement pour les yeux et les oreilles; ce Disney étant un des rares où les morceaux chantés sont tous très réussis et évitent la guimauve des dernières productions de ces 20 dernières années.

roi

Avec son scénario inspiré des plus grandes tragédies et bien évidemment du Hamlet où le frère du roi tue celui ci pour accéder à son trone, cette plaette graphique visuellement magnifique avec des images de toute beauté et une  musique de Hans Zimmer devenue culte au fil du temps qui  offre une émotion particulière , ce Roi lion est bien ce grand chef de l'animation.

Un chef d'oeuvre  que tout le monde ou presque ( il reste bien quelques rares détracteurs ici et là, notamment ceux qui accusent Disney d'avoir plagié le Roi Léo de Osamu Tezuka) ne peut que célébrer, et voir des trentenaires qui ont vu le film en salles lorsqu'ils avaient 6/7 ans le revoir hier avec leurs progéniture plus ou moins du même âge avait quelque chose de profondément émouvant.

IMG_20171015_151357

Par contre,  croisons les doigts pour que jamais  l'adaptation live-action de l’œuvre, prévue pour le 17 juillet 2019, selon cette mode bien inutile de transposer en live les chefs d'oeuvre de l'animation ne fassent un jour l'objet d'une séance enfant du Festival Lumière, même dans 23 ans :o)