Troisième billet spécial scène  ce jeudi avec un focus sur une formidable compagnie de danse lyonnaise ( cocorico), la compagnie Tie Break qu'on a eu la chance d'aller appluaudir le mois dernier lors du Festival Karavel pour la représentation de leur pièce Lobby dans laquelle cette fabuleuse compagnie de hip hop nous plonge pendant une heure dans le hall d'un grand hôtel de luxe..

 UNe formidable compagnie aussi rythmée que généreuse !

21105795_1496264067107071_5405112465612879573_n

Quand le hip-hop et le breakdance rencontrent le théâtre et la musique, cela donne une comédie musicale montée sur ressorts. Les ex-membres du Pokemon Crew nous entrainent  dans la vie effrénée d’un hôtel...
Clients, réceptionniste, concierge et personnel de chambre se croisent et se répondent pour notre plus grand plaisir.

Issus du groupe emblématique « Pockémon crew » et riches d’une expérience d’une quinzaine d’années dans les domaines de la compétition et de la création artistique, les membres de la Compagnie Tie Break construisent des projets inspirés du cirque et des comédies musicales tout en utilisant le hip-hop comme un outil de divertissement.

 Résultat de recherche d'images pour "lobby tie break"

Inspirée à la fois par le nouveau cirque et la comédie musicale, la Compagnie Tie Break utilise la danse hip hop comme source de divertissement pour partager son message positif auprès du public.

Leur toute première création parvient à mélanger avec grande habileté expression scénique théâtrale mêlée à la performance technique du breakdance et démontrent de fort belle manière à quel point ils  sont entièrement émancipés de leur groupe d’origine afin de construire un projet propre à leur image.

Résultat de recherche d'images pour "lobby tie break"

Un spectacle vraiment jubilatoire qui ravira petits et grands!!

 

Voir site officiel de la compagnie

https://danse-hiphop-lyon.com/

 
– du 27/02/18 au 01/03/18 : Valence – La Comédie de Valence
du 14/05/18 au 19/05/18 : Lyon – Maison de la danse

 Chorégraphie : Moncef Zebiri, Patrick Mbala Mangu, Nagueye Mahmoud, Farès Baliouz