media

  Eddy de Pretto, à tout juste  25 ans, découvert lors du Printemps de Bourges  en avril 2017 , est en passe de devenir LE phénomène de cette fin d'année 2017.

Un artiste singulier et aytpique que certains observateurs n'ont pas manqué de  comparer à Brel et Stromae.

Bon texte, bonne voix, bonne diction :Eddy de Pretto qui  a reçu une solide culture artistique- et notamment théatrale et danse à l' Institut supérieur des arts de la scène à Paris, a sorti en octobre 2017, son premier EP,  KID dans lequel on retrouve tout ce qui a plu à Bourges  à savoir un univers assez inclassable, entre le hip hop et la chanson française et des textes incisifs et mélancoliques.

 

Brel, Brassens, Barbara, Nougaro, Léo Ferré…Diam’s ou Booba. :Eddy de Pretto possède un amour partagé pour le hip-hop, le rap et la chanson française, qui l'ont gratifié d'une culture musicale riche et polyvalente. Ses influences diverses et variées ont largement contribué à son  si fulgurant succès.
, Eddy de Pretto est confronté aux mêmes galères que tous les jeunes de sa génération., sur des sujets  qui le touchent au quotidien : la débauche, la sexualité, la virilité, la technologie et les clichés machistes, les fêtes ou encore l'importance des  réseaux sociaux
Ne voulant pas catégoriser sa musique, Eddy de Pretto s'est pourtant entouré de producteurs étroitement liés au milieu du rap. Le style unique  de Pretto est encore loin du slam, c'est un univers dans lequel où la poésie et la gestuelle s'unissent en une fracassante proposition qui gagne encore toutes ses lettres de noblesse sur scène.
Cela tombe bien, il a récemment annoncé trois dates à La Cigale pour le mois d'avril 2018 qui devraient rapidement faire complet tant le phénomène commence à faire parler de lui partout et 2018 ne devrait pas déroger à la règle  avec normalement la sortie de son tout premier album...