"Le silence est un organisme. Il est vivant et il s'infiltre »

 

avanceeSur les bancs de l'université Paul va rencontrer Amélia. Il vient d'un milieu modeste, elle vient d'un milieu aisé. Il travaille comme gardien de nuit à l'hôtel Elisse. C'est là qu'elle y vit  chambre 313.

le nouveau roman de l'auteur de La Blonde et le Bunker  se mérite par son exigence, et  aborde des problématiques , nombreuses et complexes. liées  intimement à l'auteur , des questions qui tiennent à l'histoire de sa famille et à l'histoire de l'ex Yougoslavie

Une intrigue particulièrement retorse  qui se construit pour se déconstruire  inlassablement et qui sollicite la grande capacité de concentration d'un lecteur qui ne pourra pas rater des pages au risque de ne plus rien comprendre.

Un texte  dense, précis et  et exigeant qui demandera certes au lecteur une grande attention mais celle ci sera récompensée  tant le roman est aussi  intelligent que de grande qualité littéraire .

10293233lpw-10297161-article-jakuta-alikavazovic-jpg_4558878_660x281

 L'Avancée de la nuit, de Jakuta Alikavazovic, éditions de l'Olivier, 279 p., 19 euros. 24 août.