Baz'art  : Des films, des livres...
11 janvier 2018

Nues : quand les Brigitte tombent- enfin- le masque pour notre plus grand plaisir

  brigittenues-500x500Difficile de ne pas céder au charme du duo Brigitte, (formé de Sylvie Hoarau et Aurélie Saada)  apparu au début des années 2010, avec leur reprise sexy en diable  du Benz de NTM,  tant ce duo glamour et langoureux apportait un vent de nouveauté et de fraicheur sur la chanson française.

Difficile certes, mais pas totalement impossible, car, personnellement, j’avais un peu de mal à vibrer complétement pour ces artistes,  considérant que le duo avait un peu trop tendance à se dissimuler derrière leurs strass et paillettes pour ne pas trop se dévoiler  et donner un côté trop superficiel à leurs productions.

Certes, les Brigitte commençaient à percer la carapace et se dévoiler dès  2014 avec leur précédent album, A Bouche Que Veux-tu  avec notamment le très beau titre Le Déclin, qui sondait l’usure du couple et la difficulté du  quotidien amoureux.mais le reste des morceaux,  mais le reste de l’album m’avait semblé encore un peu trop nimbé de cette nonchalance que l’on utilise pour masquer ses émotions (un peu comme un Julien Doré aurait eu tendance à le faire dans ses premiers albums également).

Résultat de recherche d'images pour "les brigitte"

Mais la métamorphose s’est vraiment opérée en cette fin 2017,  le 17  novembre  plus exactement, avec un album sorti  chez Columbia, Sony Music avec leur troisième album solo, le bien nommé Nues.

Dans cet album, fini, les artifices trop voyants, les morceaux trop légers, un peu trop disco,  et un peu trop  désinvoltes : les Brigitte se mettent vraiment à nu et oser sonder au plus profond de leurs fêlures et leurs intimité.

Et  elles en profitent pour mettre de côté  (un peu certes mais c’est quand même beaucoup) la déconne, les maquillages et les perruques, qui cachaient sous l’outrance l’émotion, la vraie. Dans "nues", bye bye l'espièglerie et  l'ironie, et bonjour les sentiments et l'intime.

 

 Un certain nombre de titres arrachent les larmes dès la première écoute : ainsi Mon Intime Étranger,un morceau aussi poignant qu’incisif sur la place qu’occupe un père pourtant absent dans la vie de tous les jours, une sorte de double inversé du "Plus fort c’est mon père " de Lynda Lemay.

Mais d'autres titres viennent se placer dans les pas de ce bouleversant titre :  Le Goût du Sel de tes Larmes La Babydoll de mon idole, La morsure et bien évidemment le tube Palladium : tous ces morceaux  refusent les seconds degrés pour aller frontalement dans l’émotion et évidemment,  on se dit que  l’'arrivée du piano, instrument, jusque-là absent des compositions du duo y est sans doute beaucoup pour quelque chose.

 C'est un voyage sur la côte ouest américaine pour l’une des membres du duo qui explique l’arrivée du piano dans leurs chansons, et on ne peut que dire God Bless America à l’écoute de ces mélodies d’une pureté et d’une douceur inouïe, mettant encore plus en valeur des textes qui ont sans doute gagné en âpreté.

Moins acidulés, plus aiguisés, les textes de cet album "Nues " touchent au plus profond de notre âme, et ce nouvel opus sonne comme un joli tournant  de ce duo toujours aussi sexy et féministe dans ces propos, mais qui désormais prennent de multiples visages, celui de sœur, fille, mère, amie, citoyenne du monde, et j’en passe…

Dans "Nues", jamais leurs  harmonies vocales n’auront été aussi touchantes, et leurs sons aussi variées (on y entend même un peu de sonorités orientales sur le très réussi La Morsure).

On pense parfois à Berger et France Gall (l’hommage est de circonstance), encore bien plus à Sanson dont la ressemblance est frappante dans certains morceaux, notamment Sauver ma peau, mais Brigitte parvient évidemment à éviter le copier coller, en y insufflant la modernité et le métissage adéquat pour sapproprier parfaitement. Ses références qui pourraient être handicapantes

Bref,  une renaissance totalement réussie,  qu’on a hâte d’aller applaudir sur scène lors d’une tournée qui commence très prochainement et qu’on imagine forcément très triomphante…

Deux salles différentes sont déjà annoncées sur Lyon en mars et en avril  (Le transbordeur et la bourse du travail pour deux spectacles sans doute un peu différents) l’occasion rêvée d’y aller sans l’once d’une hésitation.

 

 Brigitte : on a écouté "Nues", leur nouvel album

 

 

Commentaires
Pour en savoir plus

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de six rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes : critiques cinéma, littérature, théâtre, concert , expositions, musique, interviews, spectacles.

 

Contact de l'administrateur

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 619 939
FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION

FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION
Traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar au mois de juillet, Polar en Vacances revient pour sa
9e édition les mardi 9 et mercredi 10 juillet 2024 afin de promouvoir la lecture auprès jeunes de 6 à 12 ans

Ce festival jeunesse gratuit s’inscrit dans le cadre des opérations Partir en Livre (CNL), l’Été culturel (DRAC Auvergne-
Rhône-Alpes) et Tout l’Monde dehors (Ville de Lyon). Quais du Polar propose aux petits et aux grands lecteurs de polar,
aux centres de loisirs et aux familles du territoire, de se réunir pour des ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage,
des animations, ateliers, jeux et énigmes afin de fédérer les jeunes autour de la littérature.
 

Festival Lumière 2024
 

 

Le festival Lumière fête ses 15 ans. L'ouverture de cette édition anniversaire aura lieu samedi 12 octobre à 18h à la Halle Tony Garnier, en présence du public, des artistes et des professionnels du cinéma. Comme le veut la tradition, le programme de cette grande soirée sera dévoilé ultérieurement. La billetterie pour cette soirée est ouverte ici !

 

Newsletter
144 abonnés
Suivez-moi