Frida-Kahlo-clique-tv-1200x674-768x431

Après avoir été exposée au Museo Nacional de Arte de Mexico (MUNAL) et au MUSA de Guadalajara, l’exposition Los Modernos fait actuellement le bonheur du musée des Beaux arts de Lyon  et on a eu récemment l'occasion de la découvrir.

Jusqu'au 5 mars 2018 :  on est plongé à travers quatre décennies d'étroites relations entre artistes européens, américains et mexicains.

Une expo loin de la majorité des expositions très locales présentées par le Musée et qui prouve un beau rayonnement culturel à l'international

La révolution zapatiste a marqué en 1910 le début d'un engouement pour le Mexique de la part des artistes de gauche. Une passion qui durera quatre décennies. Des oeuvres et des noms prestigieux : Léger, Picasso, Bacon, Siqueiros, Orozco, Kahlo, Cartier-Bresson, Eisenstein ou Bunuel.

Tous ces artistes ont confronté leurs visions de l'art moderne, européenne et américaine àcelle des artistes de la même époque au Mexique, au premier rang desquels Diego Rivera.

20180107_152047

20180107_161936

 

20180107_145633

 

Un des atouts de cette formidable expo c'est que les artistes mexicains et français  semblent converser d'égal à égal. Entre cubistes, surréalistes et abstraits.

                      Cette période d'échanges foisonnants et de rencontres fertiles a commencé en 1910, les regards du monde se tournant vers le Mexique attirés par les événements et les espoirs de la révolution zapatiste.

Les artistes de gauche se sont alors pris de passion pour ce pays du sud de l'Amérique du Nord. Venus d'Europe et des Etats-Unis, nombre d'entreeux ont convergés vers Mexico, Guadalajara et toutes les grandes villes du pays.     

        Trois cents oeuvres d'art, peinture, sculptures, photographies, une accumulation temporaire composée de pièces prêtée par le Musée des Arts National de Mexico (MUNAL) et d'autres, appartenant au Musée des Beaux-Arts de Lyon, à la Tate Gallery et de collections privées. Elles viennent non seulement du Museo Nacional de Arte mais encore d'une trentaine de collections mexicaines publiques et privées. Cette exposition reprend exactement l'esprit de celle qui a été présentée successivement à Mexico, au MUNAL et au MUSA de Guadalajara.
On dit que 200 000 Mexicains l'ont déjà visitée. Impressionnant, pas vrai?


IMG_0998

Centrée sur les dialogues franco-mexicains, l’exposition montre comment les artistes mexicains ont réussi à se détacher, au cours du siècle, de la culture occidentale qui les fascinait, pour trouver leurs propres orientations. Mais elle met également en lumière la richesse des liens entre les artistes mexicains et français. On y retrouve des oeuvres d’artistes comme Léger, Matisse, Picasso, Rivera et Orozco.

La visite se décompose en trois parties. La première concerne Diego Rivera et ses liens avec les artistes parisiens et le cubisme. La deuxième illustre la fascination des artistes mexicains pour les artistes, critiques, écrivains, poètes français du surréalisme. Enfin, la dernière partie est consacrée à la photographie mexicaine au XXe siècle avec des regards croisés entre photographes mexicains, américains et français.

On peut y voir que dès les premières décennies du siècle, les artistes mexicains sont parvenus à se libérer du leadership culturel français.

Fait rare dans une expo ciblée beaux arts : un tiers des trois cents œuvres sélectionnées sont des photographies. Dès 1923, le Mexique a en effet accueilli Edward Weston ainsi que sa compagne Tina Modotti. Paul Strand y a séjourné en 1932, Henri Cartier-Bresson en 1934.


Focus sur une des pièces de la collection  :  le  tableau « Autoportrait à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis » de Frida Kahlo, choisi pour l’affiche de l’exposition est évidemment un des clous de cette exposition, qui dénonce l’idéologie américaine du capitalisme et de la surproduction.

Frida-Kahlo-clique-tv-1200x674

 

              

«Los Modernos. Dialogues France-Mexique», au Musée des beaux-arts, Lyon (69), jusqu'au 5 mars. Catalogue Lienart, 360 p., 39 €. Tél.: 04 72 10 17 40. www.mba-lyon.fr

TARIFS 12€ ou 7€ pour les 18-26 ans

HORAIRES Musée et exposition ouverts tous les jours, sauf mardi et jours fériés, de 10h à 18h, vendredi de 10h30 à 18h.

 En complément de cette superbe exposition n'hésitez pas à vous plonger dans le catalogue de l'exposition présentée au musée des Beaux-Arts, Lyon  publié aux Editions Liénart 

Catalogue Los modernos. Dialogues France/Mexique 39,00 €        

losmodernos