onla

"Les pauvres doivent avoir la chance de vivre dans un pays en guerre pour pouvoir rester chez nous. On accueille les réfugiés politiques et on vire les migrants économiques. Et ne viens pas me demander pourquoi on a le devoir d’accueillir un gars qui crève de peur chez lui et pas un gars qui crève de faim. "

On la trouvait plutôt jolie, Leyli, l’héroïne centrale du roman. Une pétulante béninoise, mère de trois enfants, qui n’a qu’un vrai objectif dans la vie : offrir à ses enfants, en France, un destin meilleur que le sien.Mais comment s’y prendre pour « passer » en France ?

Pour avoir écrit le génial Nymphéas noirs  il y a quelques années, on  a énormément d'indulgence pour Michel Bussi, même si certains de ses romans, dans l'immense production qu'il a écrit depuis n'est pas vraiment du même niveau avec une intrigue parfois un peu faible et une  écriture  somme toute vraiment neutre.

On est content de l'avoir vu revenir en forme en octobre dernier avec  On la trouvait plutot jolie- un titre inspiré d'une belle chanson de Pierre Perret sur le racisme, Lily, un prénom proche de celui de lh'éroïne de son livre-

En effet, et en même temps que l'excellent  « Entre deux mondes » d’Olivier NOREK, Bussi utilise le polar pour aborder le très grave  et très contemporain même si les migrants éxistent depuis la nuit des temps problème des migrants. Un problème qui irrigue pas mal d'oeuvres récentes, comme Une saison en France au cinéma dont on a parlé à plusieurs reprises ou encore le documentaire Human Flow

Mais Bussi fait mieux que de se servir d'un sujet brulant en toile de fond d'une intrigue policière : la  question de l'intégration est ici traité de différents points de vue de ceux qui le vivent de l'intérieur aux policiers qui en ont une représentation parfois faussée.

Avec une intrigue policière  documentée qui n'élude pas le constat brut et  sans concession d’une situation, Bussi n'oublie pas  pour autant comme souvent de toujours surprendre son lecteur. avec une sorte  de jeu de pistes  dont le dénouement  surprend largement. Un excellent roman policier, et une belle réussite dans le genre.