Linwood-BARCLAY-1

Allez il est désormais temps de vous parler du prochain festival Quais du Polar qui commence cette année une semaine plus tard que les autres puisqu'elle aura lieu , Pâques oblige, du du 6 au 8 avril 2018.

Si on reviendra longuement sur la programmation de ce festival pour lequel on éprouve une tendresse toute particulière, on commence notre première chronique par un des auteurs invités  et qui vient assez régulièrement sur Lyon à cette occasion, je veux parler de Lindwood Barclay, un auteur qu'on aime  bien et qu'on défend souvent dans nos colonnes.

Comme beaucoup d’écrivains Nord-Américains, Linwood Barclay, dont on a chroniqué pas plus tard que mardi dernier la sortie en poche d'"En Lieux sûrs  " possède un vrai  sens du rythme, la construction de son intrigue et l’utilisation du « planting littéraire » sont un modèle du genre.

Rebelote pour son dernier roman paru en grand format en France à ce jour- car ce romancier, stakhanoviste dans l'âme, publie avec une précision de métronome, un peu comme Harlan Coben, un voire deux romans par an.

fausses

   " Ca n'était peut etre pas du sang. Ca pouvait être de la terre. Quelqu'un avait peut etre fait des plantations. Sauf que Marla n'était pas vraiment branchée jardinage."

"Fausses promesses" est  en fait le premier tome d' une trilogie dont l'auteur a écrit les trois tomes sur quelques mois seulement.

Premier volet d'une série consacrée à une charmante bourgade  (imaginaire) Promise Falls, enfin charmante jusqu'au moment  moment ou se produisent  une succession d'événements particulièrement inattendus vont sérieusement jouer avec les nerfs de ces habitants et de la police de

Des évenements dont  le point commun est le nombre 23.:des écureuils morts suspendus à une clotûre, trois mannequins dans une nacelle de grande roue d'un parc d'attraction en liquidation, un suspect présumé violeur abattu par la police privée d'une établissement scolaire.

Outre la découverte du corps,le nombre d'écureuils morts, le numéro sur la nacelle avec les trois mannequins peints, le numéro sur le sweat du présumé violeur.

Quelle peut être la signification  de ce chiffre 23?

Voilà un mystère que David Harwood, journaliste à Boston, qui est obligé de retourner vivre chez ses parents, dans sa maison d'enfance à Promise Falls,  va s'escrimer à chercher  dans cette  petite ville  où pas mal de personnes ont quelque chose à se reprocher.

 Bon polar, bien enlevé, Lindwood Barclay connait la musique, avec cette plume alerte et cet humour qui devient bien  familier à ses fidèles lecteurs,.

Le romancier donne l’impression de créer un nouvel héros récurrent qu'on a fort envie de suivre dans ses prochaines aventures à Promise Falls... des Promesses particulièrement prometteuses .

 

 Linwood Barclay à Quais du Polar

À propos

Américain d’origine, Linwood Barclay vit à Toronto, au Canada. Après notamment Les Voisins d’à côté (2010), couronnés au Canada par le Arthur Ellis Award, Ne la quitte pas des yeux (2011), Contre toute attente (2013) – adapté en série TV avec Bruno Solo dans le rôle principal, diffusion à venir sur France 3 –, Celle qui en savait trop (2015), en cours d’adaptation cinématographique, La Fille dans le rétroviseur (2016) – prix Coup de Cœur des Libraires à Saint-Maur, Fausses Promesses est son quatorzième roman publié en français. Tous sont publiés chez Belfond et repris chez J’ai lu. Linwood Barclay est traduit dans une dizaine de langues.

Autobiographie pour Quais du polar

Tellement d’idées de romans me viennent à 5h du matin… Je me réveille, et elles sont là. J’ignore comment. Je continuerai d’écrire des livres aussi longtemps que, au moins une fois par an, d’effrayantes intrigues de 100 000 mots m’arrivent dans les heures précédant l’aube.