diane

Pour son premier long métrage, Fabien Gorgeart signe avec  "Diane a les épaules" - qui sort en DVD chez Blaqout aujourd'hui, le 2 avril 2018, une comédie légère et extrêmement attachante sur un sujet bien dans l'air du temps, à savoir la GPA (Gestation Pour Autrui) .

Loin d'un traitement style "dossier de l'écran",  le jeune cinéaste , aborde ce délicat sujet sous un angle inédit, à travers un portrait complexe et dense d'une femme libre et contradictoire.

Diane est en effet un personnage féminin étonnant, grand corps désarticulé qui, un peu comme son épaule a tendance à le faire soudainement,  se déboite d'un seul coup,  telle une poupée mal fichue. 

Un être à la fois totalement libre,et qui ne contrôle pas toujours sa vie comme elle aimerait, et assurément  et  personnage féminin assez inédit dans la comédie française traditionnelle ( un peu dans le genre de la Jeune femme avec Laetitia Dosch sorti au même moment en salles) .

Une comédie très sympathique qui va joliment  interroger la notion de don. 
Forcément, un des atout principaux du film est sans doute qu'il est magnifiquement illuminé par Clothilde Hesme qui dans le rôle titre, est formidable.
Elle prouve ainsi qu'elle peut jouer aussi des rôles lumineux et  nous éblouit de bout en bout,  accompagnée de surcroit  par des seconds rôles attachants (Fabrizio Rongione, Thomas Suire et Grégory Montel).
unnamed-1
Pas mal de fantaisie irrigue ce film  qui, mine de rien, sans militantisme ni lecon de morale, nous montre qu'une  situation, toute « idéale » qu’elle soit sur le papier peut exposer des invididus à des dilemmes et des états émotionnels étonnants .

 

 

EN SUPPLÉMENTS


TROIS COURTS MÉTRAGES DE FABIEN GORGEART :
  • Comme un chien dans une église (2007, 20 min)
  • Le sens de l’orientation (2012, 35 min)
  • Un chien de ma chienne (2013, 12 min)
ENTRETIEN AVEC FABIEN GORGEART ET CLOTILDE HESME