IMG_20180322_232148On en parle un peu en boucle depuis plusieurs semaines : Quais du Polar revient  dès demain pour sa 14e édition et notamment  avec une forte connotation italienne..

La mafia y sera  évidemment plus que  largement évoquée : sur les écrans du Comœdia, trois écrivains présenteront ainsi chacun un long-métrage emblématique autour de ce thème (Détenu en attente de jugement de Nanni Loy, Les Cent pas de Marco Tullio Giordana et Suburra de Stefano Sollima

Un film que j'avais raté en salles et que j'ai pu découvrir la semaine passée grâce à  l'équipe des mauvais gones qui a eu le nez très creux en choissisant  lors de sa deuxième soirée,  de projeter le moins connu  mais tout aussi épatant Suburra  de Stefano Solima

Suburra, c'est un vrai   film coup de poing sur la mafia italienne  sorti  en salles  en décembre 2015

A l'origine du film de Stefano Solima, un livre  le célèbre juge Giancarlo De Cataldo, auteur de plusieurs best Sellers dont le formidable « Romanzo criminale » déjà adapté au cinéma et en série.  

Le célébrissisme magistrat italien a ainsi voulu s’associer à  Carlo Bonini (journaliste d’investigation à la « Repubblica »)  dans le but de transmettre à leurs lecteurs l'état de gangrène qui frappe Rome, sous forme d'une fiction à la fois haletante et très documentée.

suburra

La Suburra (nom qui signifie zone habitée sous la cité) était l’un des quartiers les plus mal fréquentés de la Rome antique. C’est autour de ce quartier que tout se noue, que les enjeux sont énormes

En voyant Suburra, dans la même lignée que le film et la série Gomora,  on est assez terrifié de voir à quel point le grand banditisme des générations précédentes est parvenu à subsister et à prendre des formes nouvelles,  afin de prendre possession de la cité romaine, dans un contexte de la mondialisation du crime, dont Berlusconi- l'intrigue se déroule juste avant le déclin de l'empire berlsuconien-  n' y est évidemment pas étranger.

Les milieux du crime, des affaires, de la religion  et de la politique sont tous étroitement reliés dans Suburra. Et pas pour faire le bien des citoyens, bien au contraire.Un univers de pourris où tous les coups sont permis pour asseoir son pouvoir et sauver sa peau.

Suburra-2ON reste terrifié et captivé en même temps par ce monde où ce côtoient policiers et politiciens totalement corrompus, grand banditisme, haut clergé  peu scrupuleux, sous fond de spéculation immobilière, prostitution, règlement de compte, piratages d’internet.

Les thèmes abordés comme la collusion entre certains hommes politiques et le grand banditisme, le triomphe de l'affairisme dans l'immobilier et le divertissement de masse.

Chantage, trahisons meurtres, sexe, extorsion : tous les ingrédients d’une excellente  saga policière sont présents.

suburra-2

Pierfrancesco Favino, Elio Germano, Claudio Amendola, Alessandro Borghi, Greta Scarano le casting est formidable dans ce puzzle où tous les personnages jouent un role clé dans l'intrigue qui sonde en profondeur les coulisses criminelles de Rome, le tout filmé comme un opéra tragique et fascinant, amplifié par la sublime  bande originale de MD83 (addictive pour un Un thriller de haut vol , particulièrement esthétique.

L'intrigue chorale est très  bien ficélée et extremement prenante, qui en fait un thriller absolument passionnant.

animation film post SUBURRA final 2-01-01

 De Stefano Sollima , VOSTSéance - Dimanche 8 Avril à 11h15 - Présentée par Antonio Lanzetta, écrivain italien.