On va beaucoup parler de Romy Romy Schneider cette semaine sur baz'art ( du Festival d'Annecy aussi d'ailleurs mais c'est autre chose) avec la sortie le même jour le 13 juin, soit mercredi d'un film en salles qui a Romy comme sujet principal ( trois jours à Quiberon) et la sortie restaurée d'un DVD d'un des films les plus poignants de sa carrière, une histoire simple de Claude Sautet qui sort dans une très belle édition restaurée en combo DVD/Blu-ray le 13 juin 2018

HISTOIRE SIMPLE-COMBO-3D

Réalisé en 1978, Une histoire simple est la cinquième collaboration du cinéaste avec Romy Schneider. Écrit pour l’actrice qui en avait marre qu'il fasse que des " films de bonhomme, Une histoire simple est l'occasion pour  Claude Sautet de présenter pour la première fois un récit au féminin à travers le regard de celle qui lui a inspiré ses plus beaux personnages de femmes.

Toujours en retrait dans ses précédents films, (Les Choses de la vie ; Vincent, François, Paul et les autres ; César et Rosalie ; Mado), les femmes n’en constituaient pas moins des personnages forts mais elles ne se trouvaient jamais au centre de l’intrigue.

Cette sortie de cette histoire simple le 13 juin 2018, dans une très belle édition DVD/Blu-ray, est  l'occasion de redécouvrir l'art du réalisateur ( dont on avait chanté les louanges et ce qu'il doit au cinéma français lors de l'hommage qui lui était rendu par le festival Lumière 2014) pour explorer les travers de la  psychologie féminine aussi joliment qu'il le faisait pour la psychologie masculine.

film-histoire-simple-romy-53ba-diaporama

Une histoire simple  illustre  merveilleusement ce cinéma de l'intime et nous montre les hommes et les femmes dans leurs forces et surtout leurs faiblesses.    On les aime, ces vies que l'on surprend  autour des tables festives, dans le brouhaha des bistrots ou encore dans leur univers professionnel où se tissent  les jalousies, les suspicions, les trahisons,  les ambitions,

C’est avec cette  immense pudeur dont il est coutumier et cette non moins extrême sensibilité que Sautet filme ses acteurs. Il ne les juge pas, se tient en retrait et se contente d’être un témoin privilégié. Les personnages de Sautet pourraient être chacun de nous, l’art du cinéaste étant de parvenir à nous les rendre incroyablement accessibles le temps de son film.

C'est l'art de Sautet d'être ainsi proche de ses personnages, au point de nous les rendre incroyablement accessibles.

Résultat de recherche d'images pour "sautet une histoire simple"

Cette histoire faussement simple  est celle de Marie (Romy Schneider) qui rompt avec Serge (Claude Brasseur) et décide de ne pas garder l’enfant qu’elle attend de lui.

À l’inverse des hommes, laches, peu surs d'eux, plein de doutes, les femmes de Claude Sautet sont plus assurées et plus déterminées.

Ici, Marie illustre une forme d’émancipation féminine forte et courageuse dans la société française de l’époque ( le film commence par une scène d'avortement, quelques années seulement après la loi Weil). Elle est libre, sans attache, maîtresse de son destin.

Marie est donc incarnée par  une Romy Schneider radieuse. L’actrice livre en effet une performance d’une grande justesse qui lui vaudra son deuxième César.

 Derrière les dialogues ciselés de Jean-Loup Dabadie, Marie, Georges, Serge, Gabrielle et Jérôme nous bouleversent dans leurs amours qui se nouent et se dénouent, dans leurs rêves et leurs aspirations. Quarante après, les tableaux impressionnistes de la société de Sautet nous ébranlent encore et toujours par leur acuité et leurs forces, et 40 ans après Romy nous laisse béat d'admiration par son jeu d'une sincérité et d'une vulnérabilité rarement ( jamais?) vue depuis  .

 "Romy est une actrice qui dépasse le quotidien, qui prend une dimension solaire. Elle est la synthèse de toutes les femmes, leur chant profond qui donne un sens à leur vie. Elle a une sorte de propreté morale qui irradie d'elle-même et la rend absolue"

Claude Sautet