Un roman historique aux allures de fabliau médiéval sur les traces du peintre allemand Hans Holbein.

unnamed

« Depuis près de trois ans, qui lui semblaient un lustre, Bruce olivier réchauffait le climat souvent humide des Pays-Bas avec d’amples et fiers buchers, où il expédiait sans relâche les luthériens. Sa tâche était nécessaire, mais en rien exaltante. Il sentait bien que le défunt pape Adrien l’avait envoyé dans ses terres natales moins pour en extirper l’hérésie que pour se débarrasser de lui. »

Quel plaisir quand la littérature devient livre d’image ! Vite il faut dévorer les aventures  extravagantes de Jean Jambecreuse, c’est toute la Renaissance qui s’enlumine. En suivant les pérégrinations du jeune  peintre Jambecreuse (librement inspiré de Hans Holbein 1497-1543) nous parcourons l’Europe en pleine guerre de religion.

 

Le Sultan Soliman appelé modestement «  Le Magnifique » a très envie de se rapprocher et d’aider ce petit moine allemand, Martin Luther. Il est en train de soulever une armée de paysans en pleine revendications sociales, économiques et religieuses et une révolte qui pourrait affaiblir la religion chrétienne réjouit Soliman Le Magnifique.

Nous sommes bien dans un vrai livre d’Histoire mais d’histoires picaresques, lestes et joyeuses de la plus belle eau. Nous croiserons Erasmus, François 1er, admirerons une femme au sourire énigmatique et ferons même un bout de chemin avec Till L’espiègle.

C’est de l’histoire de l’Art et de la politique du XVIe siècle qu’Harry Bellet nous instruit. Le Moyen-Age n’est déjà plus et la Renaissance se cherche.

De Bâle à Constantinople, de Montpellier à Belgrade, sans vouloir nous donner des leçons de géopolitiques plombantes, Harry Bellet, dans un style profond et gaillard à la foi, nous démontre que notre  Europe est née d’un chaos sanglant.  Érudit et drôle (si, si c’est possible),  il est le professeur d’Histoire dont on a tous rêvé.

HARRY BELLET / Les Aventures extravagantes de Jean Jambecreuse

A noter que Les Aventures extravagantes de Jean Jambecreuse, artiste et bourgeois de Bâle paraît simultanément en Babel.