Et si on prenait quelques   nouvelles du cinéma espagnol?

Voici deux revues de  deux films sortis le 6 juin dernier,  l’un en DVD,  l’autre dans les salles dans deux genres différents mais- comédie et cinéma d’horreur mais qui témoigne de la bonne vitalité du cinoche ibérique.

veronica_dvd

 Commençons par parler du très angoissant film de Paco Plaza, Veronica, qui est sorti en DVD chez Wild Side le 6 juin dernier.

le réalisateur de Rec  et de ses suites  est de retour aux affaires avec un film d’horreur qui est visiblement inspiré du seul cas d’activité paranormale officiellement reconnu comme tel par la police espagnole, il semblerait d’après un encart mis au début du film que cette histoire n’a jamais été résolue par la police, témoignage d’un policier de la brigade criminelle  à l’appui.

Après avoir participé à une séance de spiritisme avec ses amies, une jeune fille est assaillie par des créatures surnaturelles qui menacent de s’en prendre à sa famille..

L’effroi monte de plus en plus dans un tourbillon infernal

On pense évidemment à Carrie, pour son personnage féminin particulièrement possédée,  à L’exorciste Poltergeist et à un tas de films récents sur ce sujet (Conjuring et autres), mais  Paco Plaza  réussit à transcender cette trame classique, avec un film d’horreur assez adulte, qui diffère pas mal des films d’ados de la franchise Blumhouse.

ver2-696x392

Même si le réalisateur abuse un peu des grosses ficelles (ces fameux jumps scares bien éculés) l’ensemble fonctionne  grâce à une mise en scène  assez inspirée  par les giallo de Dario Argento  et par la qualité de l’interprétation du jeune mannequin Sandra Escacena, qui pour son premier rôle offre une prestation épatante en jeune fille possédée.

Bref cette partie de Ouija  qui tourne très mal plaira forcément aux amateurs du genre, heureusement qu’on ne se moque pas d’eux, ce qui n’est pas toujours le cas avec le cinéma d’horreur !!

 

 Sortie du film d’épouvante espagnol Veronica en VOD le 1er juin et en DVD/Blu Ray le 6 juin

  film-champions-la-comedie-handi-a-ne-pas-rater-10899

 On embarque  sans transition sur un film sorti en salles le  même 6 juin "Champions", de Javier Fesser. et une brillante comédie sportive sur la tolérance et contre les préjugés .

Pour ceux qui en ont déjà marre du foot, profitez donc de la fraicheur d’une salle de cinéma pour une séance de feel good movie sur le basquet .

Sur le scénario certes classique d’un entraineur à la dérive qui retrouve son humanité  au contact de personnes différentes, le film  évite la démagogie qu’on aurait pu craindre nous touche en plein cœur.

120192770

Une comédie vraiment très drôle, très émouvante, et bien loin du sport business dont on nous rabat actuellement les oreilles…

A noter que  Tous les joueurs de l’équipe de basket sont interprétés par des acteurs handicapés., qui souvent tous très convaincants.

Champions nous rappelle que le sport  quelqu’il soit , c’est surtout de vivre ensemble..