On continue à vous parler films d'animation - même sans lien direct avec le festival d'Annecy avec le film Mary et la fleur de la sorcière qui sort en DVD & Blu-ray au début de l'été soit le 3 juillet prochain chez Diaphana Edition Vidéo.

MARY_DVD_3D_single

On suit l'histoire de  Mary, une  jeune fille oprheline qui ne sachant pas vraiment quoi faire dans le village de sa tante, va développer des pouvoirs au contact de la fameuse "Fleur de la Sorcière" du titre, et intégrer un peu malgré elle une école de magie aux secrets quelque peu douteux.

 En adaptant le roman The Little Broomstick de Mary Stewart,  Hiromasa Yonebayashi , ancien élève du   studio Ghibli,  pour qui il a réalisé deux  fort belles oeuvres que sont  (Arrietty, Souvenirs de Marnie) se lance dans la toute nouvelle aventure du studio Ponoc, composé majoritairement d'anciens élèves du studio Ghibli.

 

 

Forcément  on sent tout au long  du film l'influence du mythique studio Ghibli - qu'on pourra aussi interpréter comme un hommage du cinéaste à ce studio qui l'a vu naitre- pour ce premier long métragedes studios Ponoc.

On pense  notamment à  "Kiki La Petite Sorcière" ou au " Voyage De Chihiro", avec une même thématique et une même intriigue autour d'une  jeune héroïne intrépide qui n’a peur de rien.

maryfleur

On sent bien que le réalisateur cherche à intégrer à ce univers balisé- notamment pour les fans des films Ghibli- un peu d' Harry Potter avec cette histoire d'école de magie mystérieuse, mais, malgré un indéniable  savoir-faire, notamment en réussisant à créer un univers  visuellement  assez riche, la greffe ne prend jamais vraiment comme on aurait aimé qu'elle prenne .

Résultat de recherche d'images pour "mary et la fleur de sorciere"

On voit bien que le studio Ponoc n'a visiblement pas bénéficié  des mêmes moyens financiers et humains que son illustre modèle, et le premier long métrage qui en est issu, ne convaincra pas vraiment les admirateurs des films du Studio Ghibli, car l'impression de déjà vu leur semblera trop tenace, et se situant finalement assez loin de la maîtrise du grand Miyazaki.

Heureusement l'héroine, drôle et sympathique, et certaines séquences d'une belle beauté visuelle, devraient largement toucher et séduire  le jeune public,  à qui ce film semble plus spécifiquement destiné qu'aux adultes, toujours si l'on compare aux grandes oeuvres du Studio Ghibli.

 

Bonus DVD simple- Interview de  Hiromasa Yonebayashi